Partons !

A propos de nous | Nos trajets sur @trip | Bon à savoir | Nous contacter

mardi 7 mai 2013

La vieille Turquie

La Turquie étant située judicieusement sur la route principale de commerce entre l'Europe et l'Asie, elle a souvent été convoitée, et a donc subit beaucoup d'invasions : les grecs, les romains, les ottomans, les perses, et même les mongols sont arrivés jusque là !

Autant dire que du coup l'Histoire de la Turquie est riche, et nous ne pouvions pas passer à côté. En plus d'être le commencement de la fameuse route de la Soie, nous avons aussi pu visiter bon nombre de ruines, dont voici les principales :

Side : station balnéaire au Sud, cette ville nous a fait fuir à cause de son flot de touristes allemands, et donc son flot incessant des rabatteurs de restaurants parfois agressifs. Dommage car le principe de "la ville au milieu des ruines" est très sympa... Nous avons vu quand même un beau théâtre. Mais bon vite fait.

Théâtre de Side Side sa ville, ses ruines

Termessos : situé près de Fethiye, toujours sur la côte Sud, il est décrit comme "le Macchu Picchu de Turquie". Je vous laisse comparer avec le vrai... Mouais. Bon par contre ce petit côté Indiana Jones à la découverte de vestige nous a bien plu. Le site peu connu nous laisse une tranquillité indéniable, et le théâtre vaut vraiment le coup d’œil ! Ici l'écho sur les montagnes y est parfait.

Termessos, Macchu Picchu ? Nécropole de Termessos
Théâtre de Termessos Cédric essaie l'écho

Aphrodisias : petite perle planquée entre Pamukkale et Izmir, ces ruines sont dans un état de conservation étonnant ! Surtout le stade, j'en avais pas vu un pareillement conservé, même à Rome ! Il y a une agora à moitié engloutie, et un musée qui réunit une quantité impressionante de statues bien conservées découvertes sur site.

stade d'Aphrodisias stade d'Aphrodisias
Agora d'Aphrodisias Agora d'Aphrodisias statue d'Aphrodisias

Efes : (ou Éphèse en français). Site très visité tout près de la 3ème ville du pays Izmir. Nous avons eu de la chance, car il n'y avait pas grand monde, et le temps maussade nous a permis de ne pas mourir de chaud.
à noter sa magnifique bibliothèque Celsus, sa voie des Cyrettes, son Odéon, son magnifique Théâtre (nous avons même eu droit à un concert d'opéra chinois), et la non moins pompeuse "très sainte église de la très sainte, très honorée et éternelle Vierge Marie", où Marie aurait fini ses jours avant d'être rapatriée à Jérusalem

bibliothèque de Celsus Théâtre d'Efes très sainte église de la très sainte, très honorée et éternelle Vierge Marie

Nous ferons l'effort de repayer 7€/pers (nous sommes de vraies pompes à fric ici) pour visiter les maisons en terrasse, qui il faut le dire vaillent le peine. C'était les maisons des patriarques, les plus aisés, et sont encore en train d'être fouillées. Décorées avec pas moins de 22 types de marbre différents, c'est aujourd'hui le plus grand puzzle du monde qu'il faut reconstituer : 120000 pièces ! Je kiffe.
Les mosaïques ainsi que les peintures rénovées nous donne un bel aperçu des maisons riches de l'époque, on s'y croirait.

puzzle de marbre géant puzzle de marbre géant maisons en terrasse
maisons en terrasse maisons en terrasse

Une bien belle balade à l'intérieur d'Efes, où il faisait je pense bon vivre.

mardi 8 mai 2012

La civilisation minoenne

Après le site de Akrotiri à Santorin, nous voici en Crète, et nous partons visiter le site de Knossos, site le plus visité de l'île.

une russe en pause langoureuse sur une pierre de 3000 ans...

Allez-y en Mai y'aura moins de monde qui disaient. Allez-y en Mai, il fera moins chaud qui disaient... Tss... Il y a eu un déversement de touristes russes toute la matinée, ce qui est étonnant vu que nous ne les avions pas vu avant. Et bien le russe est aussi rustre qu'un chinois en visite en dehors de son pays, et qui pose n'importe où de façon langoureuse sans aucun respect pour le site. Nous avons fait la visite sous un soleil de plomb ! Attention aux coups de soleil.

site de Knossos

Nous déambulons avec notre guide du jour passionnante, nous expliquant les anecdotes de cette civilisation si avancée vivant en -1900 av. J-C. La femme était au centre de cette civilisation, le pilier. Elle est représentée en blanc les nichons à l'air dans les peintures, les mecs sont en rouges car bronzés à force de travailler dans les champs. Ce qui est étonnant ce sont les reconstitutions fidèles des peintures qui étaient très colorées pour l'époque.

peinture d'offrandes peinture jeu du taureau

peinture mal reconstruite cette peinture est plutôt "inventée" minotaure ?

Le site de Knossos est un ancien palais religieux, qui devait faire entre 4 et 5 étages. Il a été retapé par Sir Evans au début du 20ème siècle, avec du béton, ce qui reste une restauration très controversée. Mais globalement il a reconstitué à l'identique en suivant les fresques. Toutes les colonnes du temple étaient en bois d'olivier, ce n'est plus le cas aujourd'hui.

reconstruction controversée piliers reconstruits les étages

Les minoens étaient un peuple pacifique, qui commerçaient avec les égyptiens du temps des pharaons. Ils ont eu l'écriture, mais elle n'est toujours pas traduite. Elle pourrait provenir de l'Asie mineure. Par contre ils avaient inventé la roue, eux.

Nous visitons les salles du trône, la chambre du roi et de la reine, les systèmes de canalisation le 2ème plus vieux du monde (le premier étant en Inde).

salle du trône chambre de la reine

Ce que j'aime aussi, ce sont les anecdotes qui se recoupent avec la mythologie grecque. En effet, le palais serait le "Labyrinthe" du Minotaure.

Bref ce fut une visite très intéressante, on nous avons appris beaucoup de choses.

mardi 1 mai 2012

Un peu de marche

Pour ces deux premiers jours (dont un férié, puisqu'on est le 1er mai), nous avons commencé à visiter la capitale à pieds. C'est assez facile, car les distances sont réduites, mais le soleil est brûlant et on doit se déplacer d'une zone d'ombre à l'autre !

Évidemment, on commence avec la relève de la garde devant le parlement, où les gardes font des enjambées assez étranges avec leurs chaussures à pompons... pas très inquiétants pour des gardes.

Relève de la garde Relève de la garde Relève de la garde



Le circuit classique se poursuit avec le musée national d'archéologie : vases, statues, bronzes, bon c'est un peu répétitif au bout d'un moment, mais ils ont une collection assez énorme :

Musée national d'archéologie Musée national d'archéologie Musée national d'archéologie



On enchaîne avec l'ascension de la colline Lycabette en plein soleil, pour avoir une vue sur l'Acropole (litt. "la ville haute") depuis une altitude de 277m. Pas dégueu !

Vue sur l'Acropole Vue sur l'Acropole.

On finit par le Zappéion, reconverti en centre de conférence, et le temple de Zeus à la lumière du soleil couchant.

Zappeion Temple de Zeus triomphant Temple de Zeus triomphant

Le lendemain, comme c'est le premier Mai, y'a pas grand chose d'ouvert. Alors c'est visite à pied dans les rues d'Athènes.
On commence par longer le sud de l'Acropole, avec petit promontoire qui jouit d'une superbe vue.

Théâtre de Hérode Attico Vue sur la colline Lycabette Vue sur Athènes

Acropole

Quartier Monastiraki : quartier du marché aux puces, grande station de métro, rues pavées.
Quartier Plaka : petites ruelles, échoppes à touristes et jolies façades.

Merci les sous-titres en Latin Dans les rues d'Athènes Plaka

mardi 9 août 2011

Vallée sacrée des Incas

Dernière étape avant le Machu Picchu (haha le suspens reste entier), nous avons visité la vallée sacrée des Incas, où coule la rivière Urubamba, rivière sacrée car les Incas trouvaient qu'elle était l'équivalent terrestre de la voie lactée, vénérée comme un Dieu à l'époque.

vallée sacrée et Urubamba


Pisac

La forteresse de Pisac, construite dans les hauteurs, est très impressionnante ! Attention au vertige !
Comme il faudrait une journée complète pour visiter le site, nous nous contentons de l'essentiel :

  • les terrasses énormes, qui servaient soit de contrefort pour éviter les glissements de terrain (sont vraiment balaises ces Incas), soit de terres cultivables.
  • les différents quartiers : celui des agriculteurs, celui des éleveurs (ils ont trouvé plein de crottes de cochons d'inde, donc en ont déduit que c'était là), celui de la noblesse, et celui des prêtres (de l'autre côté de la colline).
  • les systèmes d'irrigation encore utilisables.
  • au fond, on peut voir plein de trous dans la colline, c'est en fait le cimetière où les momies étaient enterrées. Malheureusement, beaucoup ont été pillées.

terrasses de Pisac arrivée à Pisac

terrasses et forteresses forteresse de Pisac


Les cirques de Moray

Ces terrasses en cercle très impressionnantes étaient utilisées comme laboratoire agricole. On y faisait pousser notamment des feuilles de coca qui normalement ne poussent qu'en Amazonie, mais là, avec ce système de cuvette, ils arrivaient à reproduire une température de 36°C au point le plus bas. Apparemment les expériences n'étaient pas très concluantes.

cirque de Moray


Les salines de Maras

Mon coup de cœur de la journée !! Impressionnant et magnifique !!
Ce sont des centaines de terrasses pour l'extraction du sel, gérées en coopérative (non parce que sinon ceux qui ont les terrasses du bas doivent être deg), où les ouvriers font évaporer l'eau d'une source naturellement salée (125g/L ici contre 70g/L pour l'océan) pour récolter le sel. Mais les couleurs jaune/marron/blanc mélangées parmi des terrasses toutes différentes et à perte de vue, j'ai trouvé ça splendide !

Salines de Maras salines vues de près

salines

source d'eau naturellement salée canaux d'irrigation cristaux de sel

Le sel est remonté à pied jusqu'aux greniers qui sont au niveau des plus hautes salines, c'est pour ça que travailler celles qui sont tout en bas est éreintant ! Et ici tout est artisanal.

ouvriers au travail quel courage !


Temple de Ollantaytambo

Situé dans la ville d'où part le fameux train pour le Machu Picchu, ce temple domine la ville. Idem, attention au vertige !

en bas du temple au milieu du temple en haut du temple

attention vertige (colline en face pour le granit rose) et ça continue à monter

Comme d'habitude, on se demande comment ces fous d'Incas ont fait pour construire ça ici, surtout que parfois ils utilisaient des blocs de granit rose, qu'ils devaient extraire sur la colline d'en face... C'est en fait un ensemble de temples, avec chacun son Dieu (Lune, Soleil, Arc-en-ciel, Eau, etc...). Ici encore, les fontaines fonctionnent toujours, et c'est ici qu'on comprend un peu mieux comment ils faisaient leurs constructions, puisqu'on peut remarquer des poignées parmi les pierres (les poignées étaient ensuite polies pour harmoniser le tout), et les rampes qui permettaient de faire venir les pierres jusqu'en haut, car on le rappelle, tout comme les égyptiens, les Incas n'avaient pas inventé la roue !!

poignées des blocs de pierre rampe et poignées

on voit presque Droopy on voit mieux Droopy

Les terrasses ici étaient plutôt utilisées comme contrefort pour éviter les glissements de terrain.

terrasses de contrefort du temple

Sur ce on vous laisse, nous prenons le fameux train pour le petit bijou Machu Picchu à 18h30, cheers !

santé ! dans le train cheers

vendredi 22 juillet 2011

Ruines pré-Incas

Bolivie - Pérou

Après le départ de Faustine, nous devons choisir par où continuer le voyage. Comme nous allons faire le sud du Pérou avec les parents, nous avons décidé d'aller voir ce qu'il se passe au Nord.
Après 3 jours de transports, avec des pauses à Puno et Lima nous posons donc nos valises à Trujillo pour quelques jours. 3ème ville du pays, la ville a un centre plutôt agréable, surtout sa rue piétonne. Car sinon les rues sont blindées de taxis. Je crois me souvenir que nous n'avions pas vu autant de taxis par habitant depuis Phnom Penh !

Trujillo rue piétonne de Trujillo rue de Trujillo

église et taxis de Trujillo

Mais ce qu'il y a à voir à Trujillo, ce sont ses alentours.


Huarca de la luna

La Huarca de la Luna, c'est un ancien temple Moche (à prononcer Motché, ce sont les constructeurs du temple, un peuple ayant vécu bien avant les Incas). Il y avait ici 20.000 habitants, et la Huarca de la Luna était le temple des sacrifices humains, en l'honneur du dieu de la montagne, pour qu'il les protègent.
C'est incroyable comme c'est bien conservé ! En fait tous les 100 ans, ils recouvraient l'étage actuel, et reconstruisaient un nouvel étage supérieur (ce qui lui donne une forme pyramidale). C'est pour ça que les façades inférieures sont hyper bien conservées, avec les couleurs et tout !

mur étage inférieur mur

mur avec dieu de la montagne zoom d'un mur

Le plus impressionnant c'est la façade de l'entrée principale, avec encore ses couleurs ! C'est énorme. Ici rien n'est rénové, juste gardé comme découvert. Bon par contre faut faire abstraction des échafaudages, surtout en photo, ça rend moins bien qu'en vrai...

entrée principale façade de l'entrée cabanon

Plus loin il y a aussi la Huarca del Sol, un temple encore plus gros, rien à voir avec le religieux cette fois-ci. Mais on ne peut pas le visiter, les archéologues travaillent dessus. Ils ont du boulot !!

cité entière Huarca del Sol


Chan Chan

De l'autre côté de la ville se situe le site de Chan Chan. Un site énorme d'anciennes cités post-Moche mais pré-Incas, de la tribu Chimu. Chaque roi faisait sa propre cité, Il y a eu 9 rois en tout, imaginez l'ampleur du boulot pour les archéologues.

Place centrale

Chan chan : fresque Chan chan : allées labyrinthes Chan chan : allées labyrinthes

Mais il ne se visite qu'une seule cité, celle appelée Tschudi. Ici, contrairement à la Huarca de la Luna, tout a été rénové. Cela dit ça reste incroyable, le site est gigantesque et labyrinthique ! C’est une belle balade au milieu des murs en adobe, sculptés avec des loutres de mer, des pélicans pixelisés, et au fond il y a même un lac qui servait pour des sacrifices humains les soirs de pleine lune. (Ils ont un truc avec les sacrifices humains).

Sur le mur d'enceinte, les rapaces surveillent Détail des fresques (reconsituées) Détail des fresques (reconsituées)

Ensuite visite du musée, pas terrible mais on apprend mieux comment ils vivaient.

C'est moche Statuette

PS : la photo de la statuette vous rappelle rien ??

- page 1 de 5