Partons !

A propos de nous | Nos trajets sur @trip | Bon à savoir | Nous contacter

Mot-clé - insolite

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 6 mai 2012

Pendant ce temps au pays de la Feta...

... On fête l'arrivée du gouda !

Annonce des résultats

Nous avons rejoins Lizzy, une américaine qui avait dû s'expatrier de France de force, et qui vit désormais à Heraklion, capitale de la Crète.

resto de victoire tous ensemble Joyeuse bière de victoire avec Lizzy

Qui aurait cru qu'on serait en Crète le soir des élections présidentielles françaises, à regarder TV5 Monde, en même temps que les élections grecques.

jeudi 1 septembre 2011

Miam miam le Cuy

Le Cuy (à prononcer "couille", ce qui fait bien marrer les français au Pérou), c'est le nom péruvien du cochon d'inde. Je vous avais promis une photo de mon dernier repas en Amérique du Sud, la voilà :)

Cuy

Il est pas beau mon Cuy ? En tout cas il était bon !!

dimanche 17 juillet 2011

Cholitas Wrestling

Mise à jour : les vidéos fonctionnent à présent !

Alors bien sûr tout le monde connait le Wrestling ! Non ? Ben c'est ce qu'on nomme aussi le catch, avec ses stars comme John Cena, The Undertaker (mon préféré), Big Show, ou encore Randy Orton. Vous voyez mieux maintenant ?

John Cena The Undertaker Randy Orton

Bon mais est-ce que vous savez ce qu'est une Cholita ? Une cholita, et bien c'est une bolivienne habillée en habit traditionnel. Chapeau melon, jupon et jupe colorée, bien maquillée et bien enrobée (plus d'infos ici).

Et là vous vous dites :

Euh mais elles font du catch ??

Et bien oui, c'est l'attraction du dimanche, les cholitas font du catch ! Et sont très connues par ici. Alors bien sûr on ne pouvait pas rater ça.

arrivée d'une cholita autre Cholita bonjour Cholita

D'abord quelques règles de base : les arbitres sont toujours de parti pris. Ils supportent un(e) des catcheurs, et du coup s'acharnent facilement sur l'autre.

L'arbitre participe encore un arbitre corrompu fuck de l'arbitre

Mais bon, ils prennent des coups en retour, faut pas déconner non plus (le plus souvent dans les parties intimes bien sûr).

L'arbitre a mal prise contre arbitre et adversaire en même temps

Ils n'hésitent pas à faire des combats mixtes : un homme contre une femme. C'est ainsi que la première cholita que nous verrons se battra contre ce qu'on pourrait appeler "Esteban", l'enfant des mystérieuses cité d'or. Cette fois c'est la cholita qui gagne, mais ce n'est pas toujours le cas, les hommes n'ayant ici aucune galanterie !

Esteban Lancer de Cholita

Prends-ça Esteban Prends-Ça Cholita Mange !!

Et le clou du spectacle est donc le combat entre les 2 cholitas, ennemies sur le ring, amies dans la vie. Ça voltige moins que les autres combats, faut le dire, mais c'est beaucoup plus drôle ! 2 étouffements de cul, des prises à la Matrix, un arbitre corrompu, une des 2 cholitas prenant à parti Francky car il applaudit la mauvaise combattante :D Bref du très bon spectacle !

combat de Cholita combat de Cholita 2

vol de Cholita vol de Cholita 2 vol de Cholita 3

Nous aurons donc eu droit à :

  • le coup de la corde à linge
  • quelques "par dessus la 3ème corde"
  • un étranglement
  • quelques bisous au public
  • un magnifique salto de cholita en plein dans la face d'Esteban et de l'arbitre !
  • 4 explosages de cagettes
  • 2 explosages de néons
  • du lancer de bouteille d'eau ou de verre de coca sur l'adversaire
  • 3 lancés dans le public (faut le dire pas très content)

Salto prise d'étranglement Explosage de cagette

lancer dans le public imminent Cholita dans le public

Tiens le public d'ailleurs : il est constitué à l'avant des touristes ayant payé leur place un peu plus cher mais du coup étant mieux placés ; et derrière les locaux, comprenant quelques cholitas et d'autres très à fond ! Aaaah ils aiment pas ça les arbitres corrompus ! Ça fait une sacrée bonne ambiance.
Bien sûr le public ne reste pas inactif, puisqu'il se fait un malin plaisir pour balancer tout ce qu'il peut sur les combattans (surtout nos voisins...) : peau de cachuète, peau de mandarine, bouteille vide, etc...

public public vénère

Une sacrée bonne soirée, ah ça oui, inoubliable ! :D

double situation

Fichier vidéo intégré
Fichier vidéo intégré
Fichier vidéo intégré

mardi 21 juin 2011

La tournée des Moais

Arrêtons là le suspens, Narp avait bien deviné : pour arpenter certaines pistes un peu pourries de l'île, nous avons loué un quad pendant 2 jours. Yeah !!

Quad de ouf ! Quad damage


Jour 3

Bateaux Aujourd'hui, le temps n'est pas trop menaçant, nous partons faire le petit circuit de 40km qui longe la côte ouest. On rencontre un premier Moai, un peu perdu au milieu de l'île. Qui sait ce qu'il regarde...



Moai Moai crétin !

Un peu plus loin, on trouve l'ancienne carrière où étaient taillées les coiffes des statues. Ce qui est impressionnant, c'est que les statues elles-mêmes étaient taillées de l'autre côté de l'île ! Il fallait donc transporter les chapeaux en roche volcanique rouge jusqu'au site d'exposition du Moai, et le dresser sur sa tête via un astucieux système de chemin en pente.

Coiffes en roche volcanique rouge Coiffes en roche volcanique rouge

Les statues suivantes sont parfois en bon état, comme cette rangée de 7 explorateurs, et d'autres fois tombées et cassées en plusieurs morceaux. Le passage des touristes semble les abîmer de plus en plus, au point que certains sites seront certainement fermés dans un futur proche.

Moais Duck face!

Côte ouest

Moai

Fanny repart admirer le fameux coucher de soleil, mais les nuages sont de la partie :( Cela dit la dernière photo est intéressante et elle en est fière, le petit nuage en forme de tête de Moai, avec les Moais en-dessous, ça vaut un Pulitzer !

Encore des moais (je suis hyper inspiré pour les légendes)

Pulitzer je vous dis !


Jour 4

Nous voilà repartis sur la côte Est cette fois, pour tenter de débusquer les statues intéressantes parmi les nombreux tas de pierres qui jonchent le bord de la route ! Le temps est menaçant mais c'est notre dernier jour, donc plus le choix !
Globalement, la plupart des sites de la côte Est sont des ruines de Moais, le plus souvent le nez dans l'herbe. Pourtant ils ont l'air en bon état, on se demande pourquoi ils ne les redressent pas. De ce côté-ci, ils ont aussi dû faire face à des tsunamis qui les ont renversés.

Moai enfoui Moai je mange l'herbe Moais je mange l'herbe aussi

Après nous être fait rincer la gueule (pour ça le quad c'est pas pratique, ça protège pas de la pluie), on s'abrite un moment, puis on part à la découverte de Rano Raraku, l'ancienne carrière où étaient taillés les Moais directement dans la roche d'un ancien volcan.

On commence par marcher au périple de notre vie dans la gadoue pour aller voir le cratère de cet ancien volcan. Les différentes couleurs présentes sont impressionnantes. Deux Anglaises se casseront la gueule devant nous :D (gnark gnark gnark).

intérieur du cratère couleurs du cratère cratère carrière

Et pis le petit bijou, pas moins de 397 débuts de Moais, des têtes, des Moais entiers mais non encore extirpés de la paroi, le plus haut, de plus de 21m, mais surtout vraiment beaucoup de têtes. Et on profite de l'éclaircie pour faire de chouettes photos, avec un arc-en-ciel en fond, parce que c'est joli et que la Fanny elle aime bien ça !

IMG_3149__Large_.JPG IMG_3156__Large_.JPG IMG_3185_6_7Compressor__Large_.jpg

IMG_3194__Large_.JPG IMG_3195__Large_.JPG IMG_3175__Large_.JPG

IMG_3163_4_5Compressor__Large_.jpg

Moai et arc-en-ciel

Et tiens, mais que voit-on à l'horizon ?? Ben les Moais d'Ahu Tongariki voyons !

IMG_3203_4_5Compressor__Large_.jpg

Allez, quelques centaines de mètres en quad sous la pluie fine, et nous voilà au pied de ces 15 géants, vraiment impressionnant ! Alors là on se gave de photos. En plus il fait beau, alors ne nous en privons pas.

IMG_3316__Large_.JPG

Fanny fait quelques "Kristell", maintenant passé dans le langage courant pour dire "une photo en sautant", petite dédicace à Mel !

IMG_3303__Large_.JPG

Et pis y'a le lapin aussi, et puis on fait des montages photos, c'est trop génial !

IMG_3291__Large_.JPG

Pour la suite de la visite, difficile de battre les 15 ! Mais bon on continue, car on sait qu'il y a le fameux site de Ahu Nau-Nau, au bord de la plage, avec ses palmiers. Magnifique !

IMG_3334_5_6Compressor__Large_.jpg IMG_3337_8_9Compressor__Large_.jpg

Voilà pour le tour d'horizon de l'île. nous avons vraiment adoré la visiter, en quad, c'est vraiment magique, il n'y a pas d'autre mot ! Non seulement cette île abrite les énigmatiques Moais dont on se demande encore comment ils ont fait pour avoir la force de les dresser, mais c'est aussi une île magnifique, avec des cratères de volcans superbes, et une ambiance "île du Pacifique" qui donne de suite envie de flâner, ça a un goût de vacances :D

Et parce que vous kiffez les Moais (et nous aussi), on vous a fait une petite galerie !

samedi 4 juin 2011

Salta et son musée

Attention, les photos de la fin de ce post peuvent choquer quelques âmes sensibles !

Salta est une assez grande ville de province. Il y fait bon vivre, même si le plus souvent les montagnes retiennent les nuages, et du coup il ne fait pas très beau.

Nous avons pourtant pu apprécier l'architecture de cette ville, sa place, son église (enfin ses églises, parce que y'en a plein), et sa statue aux pigeons.

église San Francisco cathédrale cathédrale de nuit

intérieur de la cathédrale l'intérieur de la cathédrale 2

place 9 de Julio façade du musée rue

statue aux pigeons pigeons

Nous avons également profité de notre venue à Salta pour aller visiter le MAAM. Alors non nous ne sommes pas allés visiter Michèle A-Marie, mais le Musée Archéologique de Haute (Alta) Montagne. Ce musée est super intéressant, car il décrit surtout une expédition archéologique qui a eu lieu en 1999 sur le volcan LLullaillaco, et qui a permis de révéler 3 corps momifiés, très bien conservés par le froid, de 3 enfants Incas. Une adolescente de 14 ans appelée La Doncella, un garçon de 7 ans dit El Niño, et une fillette de 6 ans appelée La Niña del Rayo.

Mais comment ces enfants ont atterri là ? Et pourquoi sont-ils si bien conservés ? Tout est expliqué : les Incas faisaient des sacrifices humains à l'époque. Ils prenaient les enfants les plus beaux, les saoulaient jusqu'au coma éthylique, puis les laissaient en haut de la montagne, pour qu'ils puissent faire le lien entre les vivants et les morts. C'était un honneur pour eux d'être choisis.
Ce sont uniquement les conditions climatiques extrêmes du volcan qui ont permis de si bien conserver les corps. Donc maintenant lorsqu'ils sont exposés, les enfants sont dans une pièce à -20°C.

Il y a également une autre momie exposée, appelée la Reina del Cerro, retrouvée dans les années 1920. Cependant à cette époque, on n'a pas fait assez attention pour la conserver. Elle a été baladée de collectionneurs en collectionneurs, sans processus de conservation, si bien que lorsqu'elle est revenue à Salta dans les année 2000, elle était beaucoup abimée. Lorsque la lumière s'est allumée sur cette momie, j'ai eu un sursaut et j'ai fait un bond tellement je trouve qu'elle fait peur... Non mais c'est vrai quoi on dirait qu'elle crie de douleur !

Nous n'avons pas pu faire de photos dans le musée, car c'est interdit. Mais j'ai pu retrouver des photos sur le web des momies des 3 enfants, puis de la Reina del Cerro. C'est vraiment impressionnant !!

La Niña del Rayo La Doncella El Niño

On vous laisse découvrir la Reina del Serro comme on l'a découverte dans le musée : une simple vitre noire avec un interrupteur pour voir la momie (elle n'est pas éclairée en permanence pour la préserver). Cliquez sur le carré noir pour allumer la lumière !

- page 1 de 4