Partons !

A propos de nous | Nos trajets sur @trip | Bon à savoir | Nous contacter

Mot-clé - glacier

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 1 mai 2011

Au pays du glaçon

La première étape obligée en remontant l'Argentine, c'est El Calafate et ses célèbres glaciers.

Mais avant d'y arriver, il faut quitter la Tierra de Fuego : sortir d'Argentine, entrer au Chili et faire scanner ses sacs car il est interdit de faire rentrer des produits frais ; puis quelques heures après sortir du Chili pour re-rentrer en Argentine. Ajoutez à ça qu'une partie de la route n'est pas goudronnée, et voilà pourquoi on a fait 18 heures de bus... en journée, obligé.


Le glacier Perito Moreno

El Calafate n'a vraiment pas de charme, aussi on commence directement par le glacier Perito Moreno, facilement joignable en bus. La bonne blague, c'est que l'entrée du parc coûte 40 pesos pour les locaux contre 100 (17€) pour les étrangers... ils aiment bien pratiquer le double-tarif par ici.

Sur la route du Perito Moreno Sur la route du Perito Moreno


La première attraction consiste à prendre le bateau qui fait quelques centaines de mètres pour s'approcher au maximum du glacier. Celui-ci est célèbre car c'est l'un des seuls au monde à ne pas reculer !

Glacier Perito Moreno, vu du bateau Glacier Perito Moreno, vu du bateau


Il faut regarder l'objectif bordel, pas l'écran ! Un bout de glace tombé dans l'eau

Quand on a de la chance, on voit d'énormes pans de glace se détacher et s'écraser dans l'eau. Quand on a eu peu la lose, on attends 30mn avec l'appareil photo prêt à shooter sans que rien ne se passe, puis de gros morceaux de glacier s'effondrent dès qu'on remonte vers le parking.

Bref, je vous propose de jeter un coup d'oeil sur le blog d'une amie de Kristell, elle fait à peu près le même itinéraire que nous avec un peu d'avance et elle a eu un peu plus de chance ;)

Le second point de vue se situe en haut de la colline juste en face du glacier. La vue est à couper le souffle ! Ce n'est pas évident à rendre en photo, mais la taille du glacier est vraiment incroyable. Un jeu de passerelles permet de descendre au plus près du glacier sans risquer de projection de glace :

Vue sur le glacier Perito Moreno

Vue sur le glacier Perito Moreno Vue sur le glacier Perito Moreno


C'est toujours l'automne ici ! Vue sur le glacier Perito Moreno


Chute de glace récente ! Vue sur le glacier Perito Moreno



Tour des glaciers en bateau (Fanny)

Tout comme le Perito Moreno, il y a des centaines de glaciers dans ce parc appelé donc Parc National Los Glaciares. Fanny est donc allée se faire une croisière pour voir encore plus de glaciers et de mini-icebergs.
Première étape : le glacier Upsala qui a lâché tellement de bout de glace, que c'est impossible de s'en approcher, mais les morceaux énormes qui ont dérivés sont magnifiques, super bleu, c'est la cohue sur le pont du catamaran où tout le monde veut se prendre en photo. On remarque alors vite que les hispaniques sont presque aussi relouds que les chinois quand il s'agit de photo...
Le bateau s'arrête vraiment au plus près, c'est super ! On se caille, mais quel spectacle !

iceberg venant du glacier Upsala beau glaçon vu de près iceberg venant du glacier Upsala

Deuxième étape : le glacier Spegazzini que l'on approche de près. Je suis enfin heureuse, un énorme bloc de glace tombe juste devant nous, et j'ai pu le filmer ! Quelle sensation ! On comprend vite pourquoi les bateaux ne s'approchent pas trop finalement. Lui aussi donc lache des gros blocs de glace, dont un que l'on approchera et qui est mi-transparent mi-bleu-genre-mega-bleu, un régal pour les yeux.

glacier Spegazzini glacier Spegazzini vu de près magnifique iceberg mi-transparent et mi-bleu

Dernière étape : nous finirons par la face Nord du Perito Moreno, qui comme avant, se fait timide de la chute de glace (grr).

face nord du Perito Moreno Fanny devant la face Nord face nord du Perito Moreno 2

Pour les yeux, on a créé une galerie photo, parce que y'a tout plein de photos. Un gros coup de coeur donc pour ce parc !

Pour info, parce que je trouve ça intéressant : la couleur bleue magnifique des icebergs s'explique tout simplement : l'eau est transparente, tout comme la glace, mais c'est le reflet du lac (bleu comme la mer en fait) qui donne la couleur bleue aux icebergs, c'est tout simple, c'est juste une illusion d'optique, la glace n'est pas bleue.

lundi 21 février 2011

Escalade du glacier Franz Josef

Comme vous le savez déjà, les Néo-Zélandais (qui se surnomment les "kiwis") sont comme leurs voisins australiens des nazis du net - ce qui signifie que même si vous payez pour une auberge ou un camping quelconque, votre seul accès à Internet sera un hotspot payant à 5$/h. Heureusement, nous avons fait le plein de films il y a peu, mais combien de temps tiendrons-nous sur notre réserve ? Nous en sommes déjà rendus à regarder How I met your mother sur megavideo au MacDo, en changeant d'adresse MAC au milieu de l'épisode pour gruger la limite de 50Mo, ce qui est assez désespéré...

Bref, maintenant, vous savez pourquoi on a plus de 2 semaines de retard sur les posts ;-)

Il y a fort longtemps, un jour de février donc, nous avons décidé de faire un tour sur le glacier Franz Josef (un glacier allemand, probablement) en passant par les services d'une compagnie de guides (kiwis, eux). En fait, comme le glacier peut se déplacer dans la vallée et que les éboulements et crues peuvent survenir en un instant, c'est même obligatoire pour marcher sur le glacier ! Il est dit que le glacier occupait avant une partie beaucoup plus grande de la montagne, et qu'il est voué à disparaître complètement dans le futur.

IMG_7061__Large_.JPG

Une fois équipés de sur-pantalons, chaussettes en laine, grosses bottes, grosse veste - et pour les frileuses en moufles et bonnet, nous avons pris un bus avant de traverser un bout de forêt qui nous amène au pied du glacier. De là, il nous restait un peu de marche pour gravir le tas de roche charrié par le glacier pour une raison technique que nous avons un peu zappée à cause d'un manque flagrant de vocabulaire géologique Anglais.

IMG_7063__Large_.JPG IMG_7126__Large_.JPG IMG_7114__Large_.JPG P1040669__Large_.JPG

Il ne nous restait plus qu'à enfiler nos crampons à glace, et voilà ! Nous avons pu nous promener sur le glacier en suivant le chemin que les guides taillent dans la glace dès 5h du matin (eh oui, il faut le refaire tous les jours car la glace se reforme au fur et à mesure)... Notre guide était lui aussi là pour remettre quelques coups de pioche au fur et à mesure de l'avancée des groupes.

P1040647__Large_.JPG P1040641__Large_.JPG P1040665__Large_.JPG


Une fois n'est pas coutume quand on escalade une montagne, le temps était assez mauvais... Mais avec nos vestes de pros et nos nombreuses couches de vêtements, le froid était largement supportable.

P1040690__Large_.JPG P1040696__Large_.JPG P1040655__Large_.JPG


IMG_7142__Large_.JPG