Partons !

A propos de nous | Nos trajets sur @trip | Bon à savoir | Nous contacter

Mot-clé - coup de coeur

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 10 août 2011

Machu Picchu

Cessons ce suspense insoutenable, voici enfin dans toute sa splendeur le magnifique Machu Picchu :

le beau Machu Picchu

C'est après une belle matinée bien ensoleillée, 20 min de bus sur une route bien cahoteuse, une file d'attente bien longue, que nous commençons à déambuler, pour arriver au cœur de la cité, magique ! Le soleil commence à se lever, on peut donc découvrir le Machu Picchu au fur et à mesure des rayons du soleil qui l'éclairent.

Arrivée au Machu Picchu le soleil se lève le soleil se lève

C'est beau !

le soleil se lève le soleil se lève le soleil se lève

Petit point historique : Mais pourquoi le Machu Picchu est resté intact, alors que les espagnols détruisaient tout sur leur passage ? Tout simple, mais un peu long à expliquer : le dernier Inca appelé Manco Inca, s'est rebellé contre les espagnols, mais perdant les batailles, battait en retraite. Son avant-dernier refuge était la ville de Ollantaytambo que vous avez vu sur le billet précédent. Puis les espagnols gagnant du terrain, Manco Inca décide de battre en retraite une nouvelle fois, empruntant le chemin qui longeait la rivière (celle qui coule aussi au pied du Machu Picchu). Mais comme il est pas con le gars, il détruit le chemin après son passage. Si bien que les espagnols n'ont pas pu l'emprunter, et ont dû contourner les montagnes par un autre chemin beaucoup plus long. Ainsi, ils ont loupé le Machu Picchu, ils ne l'ont tout simplement vu, et c'est pour ça qu'il est encore intact :)
Ainsi, beaucoup d'historiens ont pensé que le Machu Picchu était le fameux Eldorado, là où Manco Inca s'était réfugié avec tout son or. Mais non, il est allé encore plus loin, à Vilcabamba, dans l'Amazonie. Mais une fois encore, le trésor n'a pas été trouvé. Si vous voulez jouer les Indiana Jones, c'est le coin ! Je rappelle aussi que le tombeau de Ramsès II n'a pas non plus été retrouvé en Egypte, y'a du boulot pour qui veut :D

Revenons à nos moutons ! Le site du Machu Picchu a été trouvé par hasard par un archéologue américain, Hiram Bingham, en 1911, lorsqu'il a croisé des locaux qui lui ont indiqué l'endroit. Le site était intact, mais recouvert par la végétation, il a maintenant été restauré.
Cette année, c'est le bicentenaire de la découverte du site. Et pour l'occasion, ils ont décidé de changer complètement le système de réservation. Avant, pas besoin de réserver le site à l'accès principal. Maintenant il faut réserver à l'avance, car seulement 2500 places sont disponibles par jour ! Et pour accéder aux sites annexes, comme le Wayna Picchu, la montaña, le pont des Incas, il faut un billet combiné. Bref cette année c'est la merde car rien n'est bien en place pour ça.

Cela dit, ce site est tellement imprégné d'histoires et de légendes, que dès qu'on entre sur les lieux, il règne une atmosphère passionnante ! La guide nous raconte tout plein de petites histoires sur la vie dans le village principale, on apprend comment vivait l'Inca qui habitait là, Pachacutec, comment vivaient les prêtres, les jeunes filles, etc... On remarque aussi l’enchevêtrement des pierres taillées avec les pierres "natives" qui s'encastrent parfaitement.

encastrement de pierre porte murs

On admire un cadran solaire ultra précis et qui indiquait les solstices d'été et d'hiver, pratique pour savoir quand ils pouvaient commencer les récoltes. On voit l'autel où ils sacrifiaient des lamas pour faire venir l'oiseau sacré, le condor. D'ailleurs saviez-vous que si on regarde le site du Machu Picchu d'en haut, ça fait une forme de condor ? Sont balaises ces Incas.

vue d'en haut ça fait un condor à l'envers on le retourne et ça fait un condor

Il y a aussi des rochers "maquettes" qui représentent les montagnes alentours mais en miniature (sont vraiment vraiment balaises ces Incas).

maquette des montagnes

Dites bonjour aux tondeuses officielles du site :)

lama-tondeuse lama-tondeuse

lama-tondeuse lamas-tondeuses

Nous laissons ensuite la guide pour nous promener tranquillou dans la cité.

vue sur les montagnes précipice terrasses

Machu Picchu vue d'en bas place principale

Machu Picchu et ses fleurs

On monte au point de vue de folie, pour faire tout un tas de photos.

tous les 6 famille Jacot les namoureux

Kristell familiale Kristell des 3 surfeuses le lapin et le Machu Picchu

Puis nous partons à 5 (papa reste profiter du site) en direction de la porte du soleil, c'est l'ancien chemin Inca, et donne une belle vue sur le côté du Machu Picchu.

Machu Picchu sur la route de la porte du soleil

Seulement il faut 2h de léger faut plat pour atteindre la fameuse porte. Alors au bout d'une heure, Francky et moi on préfère garder nos forces pour affronter la montaña, celle qui donne une vue en surplomb de la vallée et du Machu Picchu. Alors nous laissons les filles continuer, et nous commençons la montée. C'est au bout de 1h30 d’escaliers sans discontinuer que nous arrivons au sommet de cette fameuse montagne. La vue est imprenable !! On voit toute la vallée, toutes les montagnes alentours, la rivière en contrebas, et le Machu Picchu en tout petit tellement on est haut ! On est fier d'avoir réussi à tout monter, on ne regrette pas tellement la vue est splendide !

la montée est rude chemin escarpé chemin escarpé 2

Machu Picchu vue d'en haut Machu Picchu vue d'en haut Machu Picchu vue d'en haut

le sommet de la montaña nous et le Machu Picchu vue d'en haut fière d'être en haut moi

la vallée zoom sur le Machu Picchu

PS : non ce n'est pas le drapeau gay, mais le drapeau Inca.

Nous redescendons en 50 min, et retrouvons toute la tite famille. Il est maintenant temps de dire au revoir au Machu Picchu, notre dernière visite au Pérou, notre dernière visite du tour du monde !!

Machu Picchu

Petit resto pour fêter tout ça, au Pisco sour, et pour moi, un bon petit cochon d'inde cuit au four :D (photo à venir)

mardi 9 août 2011

Vallée sacrée des Incas

Dernière étape avant le Machu Picchu (haha le suspens reste entier), nous avons visité la vallée sacrée des Incas, où coule la rivière Urubamba, rivière sacrée car les Incas trouvaient qu'elle était l'équivalent terrestre de la voie lactée, vénérée comme un Dieu à l'époque.

vallée sacrée et Urubamba


Pisac

La forteresse de Pisac, construite dans les hauteurs, est très impressionnante ! Attention au vertige !
Comme il faudrait une journée complète pour visiter le site, nous nous contentons de l'essentiel :

  • les terrasses énormes, qui servaient soit de contrefort pour éviter les glissements de terrain (sont vraiment balaises ces Incas), soit de terres cultivables.
  • les différents quartiers : celui des agriculteurs, celui des éleveurs (ils ont trouvé plein de crottes de cochons d'inde, donc en ont déduit que c'était là), celui de la noblesse, et celui des prêtres (de l'autre côté de la colline).
  • les systèmes d'irrigation encore utilisables.
  • au fond, on peut voir plein de trous dans la colline, c'est en fait le cimetière où les momies étaient enterrées. Malheureusement, beaucoup ont été pillées.

terrasses de Pisac arrivée à Pisac

terrasses et forteresses forteresse de Pisac


Les cirques de Moray

Ces terrasses en cercle très impressionnantes étaient utilisées comme laboratoire agricole. On y faisait pousser notamment des feuilles de coca qui normalement ne poussent qu'en Amazonie, mais là, avec ce système de cuvette, ils arrivaient à reproduire une température de 36°C au point le plus bas. Apparemment les expériences n'étaient pas très concluantes.

cirque de Moray


Les salines de Maras

Mon coup de cœur de la journée !! Impressionnant et magnifique !!
Ce sont des centaines de terrasses pour l'extraction du sel, gérées en coopérative (non parce que sinon ceux qui ont les terrasses du bas doivent être deg), où les ouvriers font évaporer l'eau d'une source naturellement salée (125g/L ici contre 70g/L pour l'océan) pour récolter le sel. Mais les couleurs jaune/marron/blanc mélangées parmi des terrasses toutes différentes et à perte de vue, j'ai trouvé ça splendide !

Salines de Maras salines vues de près

salines

source d'eau naturellement salée canaux d'irrigation cristaux de sel

Le sel est remonté à pied jusqu'aux greniers qui sont au niveau des plus hautes salines, c'est pour ça que travailler celles qui sont tout en bas est éreintant ! Et ici tout est artisanal.

ouvriers au travail quel courage !


Temple de Ollantaytambo

Situé dans la ville d'où part le fameux train pour le Machu Picchu, ce temple domine la ville. Idem, attention au vertige !

en bas du temple au milieu du temple en haut du temple

attention vertige (colline en face pour le granit rose) et ça continue à monter

Comme d'habitude, on se demande comment ces fous d'Incas ont fait pour construire ça ici, surtout que parfois ils utilisaient des blocs de granit rose, qu'ils devaient extraire sur la colline d'en face... C'est en fait un ensemble de temples, avec chacun son Dieu (Lune, Soleil, Arc-en-ciel, Eau, etc...). Ici encore, les fontaines fonctionnent toujours, et c'est ici qu'on comprend un peu mieux comment ils faisaient leurs constructions, puisqu'on peut remarquer des poignées parmi les pierres (les poignées étaient ensuite polies pour harmoniser le tout), et les rampes qui permettaient de faire venir les pierres jusqu'en haut, car on le rappelle, tout comme les égyptiens, les Incas n'avaient pas inventé la roue !!

poignées des blocs de pierre rampe et poignées

on voit presque Droopy on voit mieux Droopy

Les terrasses ici étaient plutôt utilisées comme contrefort pour éviter les glissements de terrain.

terrasses de contrefort du temple

Sur ce on vous laisse, nous prenons le fameux train pour le petit bijou Machu Picchu à 18h30, cheers !

santé ! dans le train cheers

mercredi 6 juillet 2011

Expédition Uyuni J3

Cette fois-ci ça y est, c'est le jour J, le jour tant attendu depuis bien avant le départ pour le TDM ! Le Salar d'Uyuni !!!

Un peu de suspens tout de même, car nous commençons la journée par la visite d'un cimetière de vieilles locomotives des années 70. C'est pas loin d'Uyuni, c'est sur le chemin, alors pourquoi pas.

cimetière de locomotives cimetière de locomotives

cimetière de locomotives cimetière de locomotives

Mais vraiment aujourd'hui on donne tout pour le Salar. Comme son nom l'indique, c'est un lac de sel, de 13000 km². Tout ce sel vient d'une ancienne mer dont l'eau s'est évaporée. Maintenant il y a beaucoup de monde qui récolte le sel (1 kg = 20 cts de bolivianos = 2cts d'€). C'est par là que nous commençons notre percée dans le salar.

Il y a plein de petits tas de sels. Chaque ouvrier a sa propre portion de terrain, mais tout est géré en coopérative. C'est vraiment un travaille difficile, sous le soleil et sa réverbération, qui ne rapporte pas grand chose :(

On prend déjà l'ampleur du lieu où on est, on fait déjà tout un tas de photos. Ce qui est pas de bol, c'est que le salar, c'est joli quand il a beaucoup plu, car tout se reflète parfaitement, ou quand c'est sec. Ben nous c'est ni l'un ni l'autre, c'est juste pas de bol.

tas de sel tas de sel travailleur

Nous continuons ensuite à nous enfoncer dans le Salar, pour ne retrouver qu'un hôtel de sel, des touristes, et l'immensité blanche. C'est époustouflant de beauté. Je ne regrette pas le déplacement, ça c'est sûr !!

Salar tout blanc

salar tout blanc

Et comme on est des bons vieux touristes nous aussi après tout, on ne résiste pas à l'appel des photos illusions que tout le monde fait ici. Alors pour vos yeux, un florilège de photos marrantes que nous avons faites.

IMG_4648__Large_.JPG IMG_4649__Large_.JPG IMG_4651__Large_.JPG

IMG_4655__Large_.JPG IMG_4661__Large_.JPG IMG_4665__Large_.JPG

IMG_4673__Large_.JPG IMG_4683__Large_.JPG IMG_4689__Large_.JPG

IMG_4704__Large_.JPG le groupe refuge

maître lapin

notre groupe 4x4

Le retour à la terre ferme se fait au soleil couchant, c'est juste incroyable ! Quel spectacle on a devant les yeux !!! Jamais nous ne pourrons oublier ça.

coucher de soleil coucher de soleil coucher de soleil

coucher de soleil

Et comme on est trop sympas avec vous, on vous a fait une galerie photo qui regroupe toutes les photos de cette expédition de 3 jours, ça en fait !

samedi 25 juin 2011

Valparaiso : sa ville, son art

Après avoir été un port très important avant la création du canal de Panama, Valparaiso, dite la ville aux 42 collines, est maintenant une ville plutôt bohème.

port de Valparaiso

Et en effet, on voit tout de suite de belles maisons souvent en tôle multicolores adossées aux nombreuses collines. Et pour monter plus vite, on empreinte les nombreux funiculaires disséminés. Parfois on se demande comment ils arrivent encore à monter car il y en a qui datent tout de même de 1860 !

vue de Valparaiso colline colline

colline maisons sur colline maisons colorées

colline église sur colline

funiculaire

Nous avons vu aussi la maison de Pablo Neruda, grand poète chilien, mais nous avions déjà visité sa maison à Santiago.

maison de Neruda banc Neruda

Nous avons eu la chance de visiter la ville lors de la San Pedro (Saint Pierre), le saint patron des pêcheurs. Du coup nous avons pu assister à des défilés dansant au rythme entrainant.

fête verte fête bleue

fête qui tourne fête rose

Mais ce que nous avons surtout aimé dans cette ville, c'est ses ruelles étroites (ce qui est rare en Amérique du sud), ses couleurs, et surtout ce que nous avons adoré ce sont les milliers de graffitis magnifiques qui jonchent les rues. Ils sont tous trop beaux, et pour que vous les appréciiez tous, je vous ai fait une galerie.

maison branlante Faustine dans une ruelle ruelle qui monte

belle maison rue de notre auberge escaliers de la rue de notre auberge

Faustine girafe

mardi 21 juin 2011

La tournée des Moais

Arrêtons là le suspens, Narp avait bien deviné : pour arpenter certaines pistes un peu pourries de l'île, nous avons loué un quad pendant 2 jours. Yeah !!

Quad de ouf ! Quad damage


Jour 3

Bateaux Aujourd'hui, le temps n'est pas trop menaçant, nous partons faire le petit circuit de 40km qui longe la côte ouest. On rencontre un premier Moai, un peu perdu au milieu de l'île. Qui sait ce qu'il regarde...



Moai Moai crétin !

Un peu plus loin, on trouve l'ancienne carrière où étaient taillées les coiffes des statues. Ce qui est impressionnant, c'est que les statues elles-mêmes étaient taillées de l'autre côté de l'île ! Il fallait donc transporter les chapeaux en roche volcanique rouge jusqu'au site d'exposition du Moai, et le dresser sur sa tête via un astucieux système de chemin en pente.

Coiffes en roche volcanique rouge Coiffes en roche volcanique rouge

Les statues suivantes sont parfois en bon état, comme cette rangée de 7 explorateurs, et d'autres fois tombées et cassées en plusieurs morceaux. Le passage des touristes semble les abîmer de plus en plus, au point que certains sites seront certainement fermés dans un futur proche.

Moais Duck face!

Côte ouest

Moai

Fanny repart admirer le fameux coucher de soleil, mais les nuages sont de la partie :( Cela dit la dernière photo est intéressante et elle en est fière, le petit nuage en forme de tête de Moai, avec les Moais en-dessous, ça vaut un Pulitzer !

Encore des moais (je suis hyper inspiré pour les légendes)

Pulitzer je vous dis !


Jour 4

Nous voilà repartis sur la côte Est cette fois, pour tenter de débusquer les statues intéressantes parmi les nombreux tas de pierres qui jonchent le bord de la route ! Le temps est menaçant mais c'est notre dernier jour, donc plus le choix !
Globalement, la plupart des sites de la côte Est sont des ruines de Moais, le plus souvent le nez dans l'herbe. Pourtant ils ont l'air en bon état, on se demande pourquoi ils ne les redressent pas. De ce côté-ci, ils ont aussi dû faire face à des tsunamis qui les ont renversés.

Moai enfoui Moai je mange l'herbe Moais je mange l'herbe aussi

Après nous être fait rincer la gueule (pour ça le quad c'est pas pratique, ça protège pas de la pluie), on s'abrite un moment, puis on part à la découverte de Rano Raraku, l'ancienne carrière où étaient taillés les Moais directement dans la roche d'un ancien volcan.

On commence par marcher au périple de notre vie dans la gadoue pour aller voir le cratère de cet ancien volcan. Les différentes couleurs présentes sont impressionnantes. Deux Anglaises se casseront la gueule devant nous :D (gnark gnark gnark).

intérieur du cratère couleurs du cratère cratère carrière

Et pis le petit bijou, pas moins de 397 débuts de Moais, des têtes, des Moais entiers mais non encore extirpés de la paroi, le plus haut, de plus de 21m, mais surtout vraiment beaucoup de têtes. Et on profite de l'éclaircie pour faire de chouettes photos, avec un arc-en-ciel en fond, parce que c'est joli et que la Fanny elle aime bien ça !

IMG_3149__Large_.JPG IMG_3156__Large_.JPG IMG_3185_6_7Compressor__Large_.jpg

IMG_3194__Large_.JPG IMG_3195__Large_.JPG IMG_3175__Large_.JPG

IMG_3163_4_5Compressor__Large_.jpg

Moai et arc-en-ciel

Et tiens, mais que voit-on à l'horizon ?? Ben les Moais d'Ahu Tongariki voyons !

IMG_3203_4_5Compressor__Large_.jpg

Allez, quelques centaines de mètres en quad sous la pluie fine, et nous voilà au pied de ces 15 géants, vraiment impressionnant ! Alors là on se gave de photos. En plus il fait beau, alors ne nous en privons pas.

IMG_3316__Large_.JPG

Fanny fait quelques "Kristell", maintenant passé dans le langage courant pour dire "une photo en sautant", petite dédicace à Mel !

IMG_3303__Large_.JPG

Et pis y'a le lapin aussi, et puis on fait des montages photos, c'est trop génial !

IMG_3291__Large_.JPG

Pour la suite de la visite, difficile de battre les 15 ! Mais bon on continue, car on sait qu'il y a le fameux site de Ahu Nau-Nau, au bord de la plage, avec ses palmiers. Magnifique !

IMG_3334_5_6Compressor__Large_.jpg IMG_3337_8_9Compressor__Large_.jpg

Voilà pour le tour d'horizon de l'île. nous avons vraiment adoré la visiter, en quad, c'est vraiment magique, il n'y a pas d'autre mot ! Non seulement cette île abrite les énigmatiques Moais dont on se demande encore comment ils ont fait pour avoir la force de les dresser, mais c'est aussi une île magnifique, avec des cratères de volcans superbes, et une ambiance "île du Pacifique" qui donne de suite envie de flâner, ça a un goût de vacances :D

Et parce que vous kiffez les Moais (et nous aussi), on vous a fait une petite galerie !

- page 1 de 5