Partons !

A propos de nous | Nos trajets sur @trip | Bon à savoir | Nous contacter

Mot-clé - FannyMerdoKu

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 16 avril 2011

Petites choses de la vie

Voilà un post fourre-tout pour vous proposer non pas cette fois des anecdotes sur le pays traversé, mais sur notre vie perso !

Le vin Chilien

Je disais plus tôt qu'on n'avait pas encore profité du vin chilien à sa juste valeur (on s'est rattrapés depuis) : c'est tout simplement parce qu'après un noël au soleil, en arrivant dans le petit chalet de Pucon, notre premier réflexe a été de faire... du vin chaud !! Ben oui, avec le vin le moins cher :)

Vin chaud ¤_¤

Notre hiver à nous

Plus nous continuons notre voyage vers la Patagonie, plus nous avons froid. Nous avons donc acheté tout un tas de vêtements d'hiver dont voici la liste, parce que je suis sûre que ça vous passionne tous :) :

  • un gros manteau chacun, acheté d'occasion à Santiago
  • un pantalon de ski, acheté d'occasion à Santiago (là on avait déjà plus de places dans les bagages !
  • Fanny avait déjà une écharpe et un bonnet depuis l'ascension du Tongariro Alping Crossing, mais a acheté des gants à Puerto Varas, quand Francky lui a tout acheté là-bas
  • un espèce de collant moche mais en polaire, pour Fanny la frileuse
  • grâce à Claudine, nous avons déjà les chaussettes en laine

On espère que ça suffira pour survivre dans les conditions extrêmes de Patagonie :D

nos affaires d'hiver


La serviette de bain

Comme vous le savez déjà, notre unique et dernière serviette de bain a été volée à Santiago. Du coup nous avons dû en trouver une autre, mais nous avions des exigences : ultra absorbante et ultra séchante. C'est donc au bout de plus d'une semaine de recherches intensives (heureusement entre temps les hôtels nous fournissaient les leurs), nous avons trouvé notre bonheur à Peurto Varas, dans le magasin The North Face (fabriqué au Vietnam donc), et l'avons payé 20€ ! (à Decathlon ça vaut 7€). Jpeux vous dire que maintenant, on la planque ! (pis on fait plus trop les dortoirs).


La croisière dans les Fjords

Je l'attendais depuis longtemps, car c'est une croisière connue, et les paysages sont magnifiques (quand il fait beau me dit-on). Elle va de Puerto Montt à Puerto Natales, ville de départ du fameux parc Torres Del Paine. C'était censé ressembler à ça. Seulement voilà, c'était sans compter sur FannyMerdoKu dans les transports, la charmante croisière a été annulée pour cause de bateau en panne, tss :-(
Nous avons donc fait marcher nos cerveaux brillants pour trouver une solution alternative, en 1/2 heure chrono : la croisière devait partir le 16 avril, nous avons trouvé un vol Puerto Montt -> Punta Arenas (à 3h de bus de Puerto Natales), qui décolle le 19 Avril (vous nous suivez ?).
Du coup il faut faire passer le temps, et donc nous pouvons ainsi visiter l'île de Chiloé (prochain post) pendant 2 jours.

L'agence de Ferry quant à elle nous rembourse le montant de la croisière en entier, et nous offre une nuit d’hôtel (après avoir râlé parce qu'on devait y avoir droit, puis après non, et en plus on la voulait pour une date différente) au Holiday Inn de Puerto Montt le 18 avril (la veille du vol, vous suivez toujours ?). Francky est aux anges, il a une carte Holiday Inn depuis les USA, ça va lui rapporter des points, youhou, sisi on est content pour lui, sisi :D

En avant-première donc, voici notre chambre au Holiday Inn avec vue sur la mer et la baie (pas si magnifique) de Puerto Montt. C'est fou ce que ça fait du bien de dormir dans un bon lit.

Holiday Inn Express de Puerto Montt Holiday Inn Express de Puerto Montt

Puerto Montt depuis notre fenêtre

vendredi 1 avril 2011

Santiago du Chili

Santiago, capitale du Chili, 7 millions d'habitants, notre TPF pour l’Amérique du Sud.

drapeau chilien

Nous arrivons dans cette ville avec un gros décalage horaire, mais nous trouvons la force nécessaire pour visiter un peu.

En soit, la ville n'est pas super belle, mais il faut juste aller dans les bons coins un peu éparpillés. Notre auberge donne sur la Plaza de Armas, très chouette place, avec une activité permanente et la vie chilienne qui s'ouvre à nous : petits boulots (comme les cireurs de chaussures), les joueurs d'échecs, les pigeons, bref un beau panel.

Plaza de Armas de nuit pigeons sur la Plaza de Armas partie d'échec

Les quelques bâtiments jolis que nous avons vu sont la Cathédrale à l'intérieur magnifique et très long, la Poste Centrale ma foi bien jolie, le palais présidentiel, avec des chinois qui se prennent en photo devant les gardes amusés, et le parc Cerro Santa Lucia qui permet d'avoir une "belle" vue sur la ville, et qui contient étrangement quelques forteresses.

cathédrale sur la Plaza de Armas intérieur de la cathédrale

la poste centrale sur la Palza de Armas palais présidentiel vue de Santiago

Le premier soir, nous gouterons ce qui semble être très apprécié des chiliens, et pourtant pas très typique : le hot dog "italiano", avec ses tomates, et sa sauce mayo/avocat à laquelle on rajoute une pointe de ketchup (pas mauvais ma foi). Dans notre quartier, il est difficile de trouver des restaurants qui ne sont pas des fast food, et encore plus difficile de trouver des restaurants à spécialité chilienne. Le fast food est roi, je ne vais pas m'en plaindre :)

hot dog italiano métro de Santiago

Le deuxième jour, on fait des courses de fringues d'occasion pour les journées très fraiches qu'on aura dans le sud du pays et plus tard en Bolivie. On se fera aussi voler notre dernière et unique serviette de bain dans le dortoir pendant le petit déjeuner (nous en avions déjà perdue une en Australie chez John et Julie, et les 2 autres ont fini dans l'océan Pacifique lors du week-end en mer). Comment des gens peuvent voler des serviettes de bain ??? Menfin vaut mieux ça que voler un caméscope ou un ordinateur, cela dit ça reste reloud, on sait pas trop où on va trouver une serviette de bain ultra séchante et ultra absorbante dans ce pays.

Nous reviendrons à Santiago dans 2 mois, après avoir visité le sud du Chili, et l'Argentine pendant un mois et demi.

lundi 17 janvier 2011

Résumé des épisodes précédents

Voici la suite de nos activités depuis le papouillage de tigres :

Du vin de fraise en vente au bord de la route Notre voiture de prestige Le triangle d'or


A Chiang Rai, nous avons loué une voiture de prestige pour battre la campagne et atteindre le point fatidique - le triangle d'or - où se rejoignent les frontières thaïlandaise, birmane et laotienne. Historiquement, il parait que c'est plutôt la région de production d'opium, donc nous avons laissé les statuettes creuses en ville...

Le triangle d'or

Riz vendu dans du bambou Un coup de bus plus tard, nous mangeons du riz gluant vendu dans des tubes de bambous, miam !

Et nous arrivons à Sukothai, une ville dont la partie ancienne regorge de (ruines de) temples. Le terrain étant plat, ça se fait bien à vélo ! Mais entre l'état des pneus et les cailloux sur les pistes, on a quand même fait crever 50% des vélos (celui de Fanny et de BS)... bonne performance :)

Et hop, déjà un pneu de crevé ! Vieille ville de Sukhotai Vieille ville de Sukhotai



Vieille ville de Sukhotai

L'expérience culinaire du jour a été la fondue thaïe : un bouillon dans lequel on fait bouillir pas mal d'aliments. Ça ressemble à un hot pot chinois mais sans le piment qui essaie de vous tuer, c'est appréciable !

Fondue thaïe

Nouveau saut de puce pour admirer d'autres temples à Ayuthaya cette fois. La ville souffre de la comparaison avec sa grande sœur Sukothai, mais les couchers de soleil sur certains Wat restent superbes !

Temples de Ayutthaya Temples de Ayutthaya Un bouddha en toute simplicité - Ayutthaya


Temples de Ayutthaya

Karaté kid à Ayutthaya

mercredi 27 octobre 2010

Nous avons testé pour vous : l'hôpital chinois

Rien de bien grave je vous rassure.

Mais un matin, je me suis réveillée avec une douleur dans le bas du mollet tellement forte, que je ne pouvais plus marcher. Après avoir demandé au docteur français ce qu'il en pensait, nous devions consulter un médecin.

Et les médecins les plus simples à trouver sont dans les hopitaux. Donc nous y sommes allés (en taxi, folklo) avec Laura qui parle très bien chinois (encore mille mercis Laura), car nous avions peur que ce soit une phlébite, puisque nous venions de faire 14h de bus ! Pour être sûrs (même si le médecin nous a tout de suite dit que c'était pas ça), nous avons fait une échographie de la jambe pour vérifier s'il n'y avait pas un caillot (sont bien équipés en tout cas). Rien a signaler, ouf !!

Il n'y a plus qu'à se reposer, prendre des médocs, et laisser faire le temps. Notre départ pour le Laos est donc retardé d'une semaine.

Malheureusement après un jour de traitement, la cheville s'est mise à gonfler en devenant toute rouge :\ Après deuxième contact avec le médecin en France, il semblerait que ce soit une insuffisance veineuse. Rien de méchant, c'est ptet d'ailleurs pour ça que j'ai toujours froid aux pieds :p

Alors comment c'est un hopital chinois :

On rentre, un gars gentil nous dirige tout de suite vers le médecin des consultations, on rentre dans la pièce alors qu'il y a déjà quelqu'un, il regarde, nous dit ce qu'il en pense tout en consultant un autre patient et tout le monde qui regarde (parce que bien sûr on est dévisagés). Comment font-ils pour faire toujours 15 trucs en même temps !! ) Mais là c'est un peu agaçant, parce qu'on a du coup l'impression qu'il ne s'intéresse pas à notre cas.

Il faut ensuite faire la queue pour payer la consult et la future échographie. Tout le monde se mare dans l'hoptial, parce que pour me déplacer, je monte sur le dos de Francky.

Il faut patienter jusqu'à notre tour pour l'écho. 4 médecins (dont sûrement 2 internes) regardent une par une mes veines de la jambe, le diamètre, le rythme cardiaque, tout ça tout ça. Moi je ne vois rien, et j'ai super mal ! Les draps ne sont pas changés, mais peu importe, c'est assez clean je trouve.

Au bout de 30 min, ils en concluent que je n'ai rien. Il faut retourner voir le premier médecin pour qu'il nous fasse la prescription, et on refait la queue pour payer les médocs:

  • Ibuprofen
  • Amoxicilline
  • Remède chinois miracle de type hémostatic anti-inflammatoire.

Francky me bichonne :D

(NdF : je lui ai même acheté un panda solaire surnommé "panda caca". Avec des bières, c'est le meilleur rémède pour se rétablir ;))

Résultat, il est dimanche maintenant, et je peux marcher doucement. Nous passerons sûrement la frontière cette semaine du coup !

Voilà pour les news !

lundi 20 septembre 2010

Bilan de santé de Fanny

On peut dire que ça va plutôt bien, mise à part :

  • l'estomac qui n'est toujours pas remis, malgré 6 Smecta (d'ailleurs faudra penser à nous en ramener d'autres)
  • le torticolis qui fait son apparition, entre clim, chaleur étouffante et éventail pour se rafraichir, dur dur
  • les piqûres de moustiques grosses comme des balles de squash (je me prends tout, Francky n'a pas une seule piqûre, spô juste)
  • des boutons de chaleurs qui apparaissent sur les jambes dès que je mets des chaussettes

Bref ça va pour le mieux... Je vous épargne les photos...

Signé FannyMerdoKu

- page 1 de 2