La Turquie étant située judicieusement sur la route principale de commerce entre l'Europe et l'Asie, elle a souvent été convoitée, et a donc subit beaucoup d'invasions : les grecs, les romains, les ottomans, les perses, et même les mongols sont arrivés jusque là !

Autant dire que du coup l'Histoire de la Turquie est riche, et nous ne pouvions pas passer à côté. En plus d'être le commencement de la fameuse route de la Soie, nous avons aussi pu visiter bon nombre de ruines, dont voici les principales :

Side : station balnéaire au Sud, cette ville nous a fait fuir à cause de son flot de touristes allemands, et donc son flot incessant des rabatteurs de restaurants parfois agressifs. Dommage car le principe de "la ville au milieu des ruines" est très sympa... Nous avons vu quand même un beau théâtre. Mais bon vite fait.

Théâtre de Side Side sa ville, ses ruines

Termessos : situé près de Fethiye, toujours sur la côte Sud, il est décrit comme "le Macchu Picchu de Turquie". Je vous laisse comparer avec le vrai... Mouais. Bon par contre ce petit côté Indiana Jones à la découverte de vestige nous a bien plu. Le site peu connu nous laisse une tranquillité indéniable, et le théâtre vaut vraiment le coup d’œil ! Ici l'écho sur les montagnes y est parfait.

Termessos, Macchu Picchu ? Nécropole de Termessos
Théâtre de Termessos Cédric essaie l'écho

Aphrodisias : petite perle planquée entre Pamukkale et Izmir, ces ruines sont dans un état de conservation étonnant ! Surtout le stade, j'en avais pas vu un pareillement conservé, même à Rome ! Il y a une agora à moitié engloutie, et un musée qui réunit une quantité impressionante de statues bien conservées découvertes sur site.

stade d'Aphrodisias stade d'Aphrodisias
Agora d'Aphrodisias Agora d'Aphrodisias statue d'Aphrodisias

Efes : (ou Éphèse en français). Site très visité tout près de la 3ème ville du pays Izmir. Nous avons eu de la chance, car il n'y avait pas grand monde, et le temps maussade nous a permis de ne pas mourir de chaud.
à noter sa magnifique bibliothèque Celsus, sa voie des Cyrettes, son Odéon, son magnifique Théâtre (nous avons même eu droit à un concert d'opéra chinois), et la non moins pompeuse "très sainte église de la très sainte, très honorée et éternelle Vierge Marie", où Marie aurait fini ses jours avant d'être rapatriée à Jérusalem

bibliothèque de Celsus Théâtre d'Efes très sainte église de la très sainte, très honorée et éternelle Vierge Marie

Nous ferons l'effort de repayer 7€/pers (nous sommes de vraies pompes à fric ici) pour visiter les maisons en terrasse, qui il faut le dire vaillent le peine. C'était les maisons des patriarques, les plus aisés, et sont encore en train d'être fouillées. Décorées avec pas moins de 22 types de marbre différents, c'est aujourd'hui le plus grand puzzle du monde qu'il faut reconstituer : 120000 pièces ! Je kiffe.
Les mosaïques ainsi que les peintures rénovées nous donne un bel aperçu des maisons riches de l'époque, on s'y croirait.

puzzle de marbre géant puzzle de marbre géant maisons en terrasse
maisons en terrasse maisons en terrasse

Une bien belle balade à l'intérieur d'Efes, où il faisait je pense bon vivre.