PS : post de folie qui nous a pris du temps à faire !

Buenos Aires, capitale du pays, qui regroupe dans la ville et sa banlieue 15 millions d'habitants, les "porteños" comme les appellent les autres argentins.

Dès notre arrivée, cette ville me fait penser à Paris. C'est peut-être que Paris me manque, mais honnêtement, l'architecture est similaire dans certains quartiers, le métro est aussi crade et dégradé (il a même la même odeur). Bref, ça nous fait du bien d'arriver dans une capitale :)

Nous avons donc passé une petite semaine à visiter la ville quartier par quartier :


Le centre de la ville

C'est là que nous avions notre auberge, près de l'obélisque et des rues piétonnes, pile dans le quartier des théâtres, un quartier bien animé. On remarque vite fait qu'ici aussi les immeubles nous font penser à Paris, Francky y trouve aussi un peu de New-York avec ses grands buildings.

Obélisque le Grand Rex

Sur la place 25 de Mayo, nous visiterons la maison du gouverneur (la maison rose comme ils disent) gratuitement le week-end. J'y apprends que le Ché est argentin, et on a la chance de pouvoir aller sur le balcon d'où se font les grands discours pour le peuple, c'est donc là que l'on pouvait voir Eva Peron (Evita), et c'est donc aussi là qu'a tourné Madonna pour le film Evita. Cette visite est sympa, on apprend beaucoup de l'histoire du pays, et on se dit souvent "ah tiens, cette personnalité là est argentine, je savais pas".

Beaucoup de théories sur l'origine de la couleur rose de l'immeuble : soit ça date d'un accord entre les minorités et le gouvernement il y a longtemps, et donc ils auraient mélangé le rouge des émeutes avec le blanc de la démocratie ; soit ça vient du sang de vache utilisé pour faire la peinture. En tout cas nous, tout ce qu'on y voit, c'est qu'ils ont dû trouver une excuse pour donner une explication virile à la couleur rose :D Quoi qu'il en soit le soir, c'est un peu triché avec des spots roses.

maison rose de jour spots roses maison rose de nuit

garde du palais du gouverneur garde à l'intérieur du palais la chambre bleue

Eva Peron en pein discours cour intérieure du palais intérieur du palais

Sur cette même place, il y a la cathédrale avec une devanture qui fait plus penser à un tribunal...

Plaza 25 de Mayo la devanture de la cathédrale l'intérieur de la cathédrale

Mais ce qui est sympa, c'est qu'en se baladant, on trouve plein d'immeubles super chouettes.

il est beau le McDo la banque

le congrès une école


La Boca

Quartier des artistes avec sa fameuse rue Caminito. Enfin du moins c'était le quartier des artistes, c'est maintenant devenu le paradis du touriste, avec des rabatteurs tous les 3 mètres pour :

  • un show de tango
  • une photo avec des gens habillés pour faire du tango
  • les boutiques de souvenirs
  • les restos qui font de la viande

Bref ça n'a plus rien d'authentique on est super déçus !!

El Caminito un balcon de la Boca

Fanny à la Boca un balcon de la Boca 2 maison colorée

maisons colorées terrain de basket à la Boca

Maradonna en Boca JuniorC'est également le quartier qui a vu une légende du foot apparaitre : Maradonna (à ne pas confondre donc avec Madonna). Ce quartier est très fier de son équipe, les Bocas Junior, les éternelles rivaux des Rivers, une autre équipe de Buenos Aires. Dommage, à 2 jours près on aurait pu aller voir un match au sommet ! C'est un peu comme un PSG-OM.



A notre grande surprise, on découvre aussi l'araignée géante de Louise Bourgeois, celle qu'on avait vu à Tokyo (et peut-être dans une autre ville aussi) et qui voyage aussi.

l'araignée Louise Bourgeois


San Telmo

Entre le centre et la Boca, il y a le quartier San Telmo, quartier des antiquaires. C'est assez chouette, avec des petits immeubles, des restos plutôt chers. Il fait bon y déambuler.

église Belen galerie d'antiquaires bel immeuble

une autre église c'est qui la cloche ? les français sont partout


Recoleta

Quartier du célèbre cimetière où l'on peut voir la tombe de la fameuse Eva Peron, très appréciée ici. Mais plutôt qu'un cimetière, on découvrira des dédales de mini architectures de ouf malade, toutes les tombes différentes et vraiment bien travaillées. Toutes font au moins 1 étage (des fois 2).

tombe de ouf tombe de ouf 2

tombe de ouf 3 tombe de ouf 4

allée du cimetière allée du cimetière 2 allée du cimetière 3

Bon par contre, autant vous le dire, à part Evita, on connait vraiment personne dans ce cimetière. Mais c'est la surprise pour nous tellement il est intéressant architecturalement parlant.

La tombe d'Evita justement, une des plus simple, bien cachée et dans un couloir étroit où tous les touristes se tassent pour prendre une photo.

LA tombe d'Evita à Evita

Palermo

promeneur de chiensLe nouveau quartier, c'est un peu le Paris XVIème de Buenos Aires. Il y a plein d'ambassades, les café/bars sont hors de prix, on découvre les fameux promeneurs de chiens (attention on ne mélange pas les gabarits), ce qui nous vaut de bons slaloms entre les crottes. Ici presque personne ne ramasse le caca de Médor, c'est bien crado.

Petite pause zen au jardin japonais, enfin on essaie parce que entre le grand boulevard qui passe à côté, l'aéroport qui est à 1 km et les touristes, la zénitude s'en est allée...

jardin zen jardin zen 2 jardin zen 3

Le Palermo viejo (le vieux Palermo) est lui plus ambiance petit village, on sent direct que ça doit être sympa de vivre ici. Il y a encore quelques rues pavées, une petite place avec ses bars, des immeubles pas plus hauts que 3 étages, de la couleur, bref c'est chouette.

Palermo viejo sur la place une rue de Palermo

Voilà donc notre tour d'horizon de la capitale argentine.

En résumé, comme toute capitale, il y a beaucoup de circulation, plein de quartiers sympa, c'est crade, on voit bien que beaucoup de gens sont plutôt pauvres, mais il y a très peu de mendiants, les gens se débrouillent toujours pour essayer de vous vendre un truc tombé du camion.

Les italiens ont fait place forte dans ce pays, il y a donc plein de pizzerias et de glaciers, c'est pas pour nous déplaire :)