Partons !

A propos de nous | Nos trajets sur @trip | Bon à savoir | Nous contacter

dimanche 13 mai 2012

Anecdotes grecques

  • Souvent, la première chose que l'on nous demande depuis notre retour, c'est : "Est-ce que vous avez ressenti la crise ?" Je dois avouer qu'au premier abord, rien ne nous saute aux yeux. Les grecs sont souriants, tout est propre, et seuls quelques petits mots à Sarko nous font penser qu'il n'est pas très apprécié... ôde à SarkoMais c'est en creusant un peu plus, au fil des discussions des gens qui y habitent, qu'on comprend que ce n'est vraiment pas facile pour eux : ici le SMIC est à 400€/mois. C'est vraiment peu. Le pire c'est que l'assurance santé est de... 400€/mois. Autant dire que c'est impossible... Du coup, la plupart des grecs ont 2 jobs pour pouvoir au moins payer le loyer !
  • Nous y étions pendant les élections, et un des grands vainqueurs, un peu comme en France, est le parti de "l'Aube Dorée", ouvertement néo-nazi. Pas terrible... Le dirigeant est flippant, son discours pro Hitler aussi... Espérons que ce n'est qu'une passade, un appel à l'arrêt de l'austérité, et que ça n'ira pas plus loin.
  • La nourriture ne coûte pas vraiment cher, sauf le lait en Crète apparemment. La bière dépassait les 5€ à Athènes, mais plus on allait dans le sud du pays, moins elle coutait cher. Sur la fin, 2,20€ la bouteille de 500ml, record battu. Par contre, l'essence vaut une fortune, et pourtant le balai des voitures ne s'arrête pas. On rencontre très peu de vélos et de scooters.
  • Les plats servis sont excellents ! Beaucoup de fruits/légumes frais (tomates, concombre, olives, oranges), et bien sûr la Feta. Quelle heureuse surprise de voir qu'en Crète il y a plein d'agneaux :D. Ils font aussi un pain spécial appelé Dakos, qui à la texture et au goût ressemble à un Krisprolls. Vous mettez dessus de la feta, des tomates, de l'ail, et bien sûr de l'huile d'olive. Un régal, cependant pas très pratique à manger. Pas un repas aussi sans tzatziki, parfois ailé, parfois non. Mais ce que j'ai préféré ce sont les feuilles de vignes fourrées de riz. Un pur bonheur.
  • Nous avons été étonnés de trouver tout pleins de cars de chinois à Santorin, et tout plein de cars de Russes en Crète.
  • Un avion Crète -> Athènes dure exactement 30 min de vol. Le café est donc servi à toute vitesse, même pas le temps de le boire sur la tablette qu'il faut déjà la ranger pour la descente :)
  • Une fois n'est pas coutume, les autochtones ont une conduite plutôt sportive, et les piétons ont intérêt à faire attention sur la route !

vendredi 11 mai 2012

Sur les routes de Crète

Une grande expérience de tous les jours : conduire en Crète !

Après avoir compris les règles de conduite -- il n'y en a aucune, il faut ensuite affronter les grecs au volant qui doublent n'importe comment, les chèvres au milieu de la route, et surtout l'état du goudron (quand il y en a). La Crète est un pays de montagnes, autant dire que la plupart du temps c'est assez vomitif.

Nous avons sillonné l'île d'Est en Ouest. Nous commençons par le plateau de Lassithi, encerclé de montagnes. Très chouette, des champs tous verts et jaunes. Nous pouvons l'admirer au mieux aux pieds de la grotte du Mont Dictée, grotte où Réa aurait planqué son fils Zeus pour ne pas qu'il soit mangé par Chronos son père... Ils sont fous ces Dieux !

Plateau de Lassithi Grotte de Zeus

Nous partons ensuite direction l'Ouest. Les plages du Nord ressemblent à la Costa Brava : des plages hyper touristiques, des grosses constructions bétonnées en bord de mer, bref ce n'est pas ce qu'on recherche.

Nous traversons des montagnes, des gorges, des villages bien typiques où les grecs nous regardent bizarrement, mais toujours avec le sourire. Ici la vie semble couler comme un long fleuve tranquille :)

paysages de Crète Crète route dans les gorges

vue sur un village typique village typique cascades

Nous nous dirigeons donc vers le sud, pour voir les très belles plages bien isolées. Mais quand on dit isolée, ça signifie 1/2h de descente sur des escaliers de rochers pour atteindre Palm Beach, ses palmiers, sa rivière à traverser, sa plage de cailloux, son rocher en forme de cœur et ses oies.

vue sur Palm Beach Palm Beach

traversée de rivière à Palm Beach oies de Palm Beach baignade à Palm Beach

Palm Beach Remontée de la plage

Nous tentons enfin la descente de la mort ! 1h30 de caillasse sur une route sinueuse déconseillée aux Renault Kangoo 1,2L, sans rambarde de sécurité, en ne croisant que des chèvres. Autant dire que l'ambiance est tendue à bord.

Piste vers la plage Piste vers la plage Piste vers la plage

Moutons Chèvres

Nous sommes bien récompensées par le plus beau lagon d'Europe à Elafonisi, sur la côte ouest de la Crète : du sable blanc, de l'eau transparente et turquoise, et un ciel bleu magnifique. Le pied.

Vue du lagon Le lagon Le lagon

Le lagon Le lagon Le lagon

Dernier petit plaisir, notre hôtel pour notre dernière nuit en Grèce : piscine qui donne sur la mer, duplex, double terrasse, et sa propre cuisine => dernier repas apéro sur la terrasse à regarder le coucher de soleil.

A l'hôtel, face à la mer A l'hôtel, face à la mer A l'hôtel, face à la mer

dernier coucher de soleil dernier repas en Grèce

mardi 8 mai 2012

La civilisation minoenne

Après le site de Akrotiri à Santorin, nous voici en Crète, et nous partons visiter le site de Knossos, site le plus visité de l'île.

une russe en pause langoureuse sur une pierre de 3000 ans...

Allez-y en Mai y'aura moins de monde qui disaient. Allez-y en Mai, il fera moins chaud qui disaient... Tss... Il y a eu un déversement de touristes russes toute la matinée, ce qui est étonnant vu que nous ne les avions pas vu avant. Et bien le russe est aussi rustre qu'un chinois en visite en dehors de son pays, et qui pose n'importe où de façon langoureuse sans aucun respect pour le site. Nous avons fait la visite sous un soleil de plomb ! Attention aux coups de soleil.

site de Knossos

Nous déambulons avec notre guide du jour passionnante, nous expliquant les anecdotes de cette civilisation si avancée vivant en -1900 av. J-C. La femme était au centre de cette civilisation, le pilier. Elle est représentée en blanc les nichons à l'air dans les peintures, les mecs sont en rouges car bronzés à force de travailler dans les champs. Ce qui est étonnant ce sont les reconstitutions fidèles des peintures qui étaient très colorées pour l'époque.

peinture d'offrandes peinture jeu du taureau

peinture mal reconstruite cette peinture est plutôt "inventée" minotaure ?

Le site de Knossos est un ancien palais religieux, qui devait faire entre 4 et 5 étages. Il a été retapé par Sir Evans au début du 20ème siècle, avec du béton, ce qui reste une restauration très controversée. Mais globalement il a reconstitué à l'identique en suivant les fresques. Toutes les colonnes du temple étaient en bois d'olivier, ce n'est plus le cas aujourd'hui.

reconstruction controversée piliers reconstruits les étages

Les minoens étaient un peuple pacifique, qui commerçaient avec les égyptiens du temps des pharaons. Ils ont eu l'écriture, mais elle n'est toujours pas traduite. Elle pourrait provenir de l'Asie mineure. Par contre ils avaient inventé la roue, eux.

Nous visitons les salles du trône, la chambre du roi et de la reine, les systèmes de canalisation le 2ème plus vieux du monde (le premier étant en Inde).

salle du trône chambre de la reine

Ce que j'aime aussi, ce sont les anecdotes qui se recoupent avec la mythologie grecque. En effet, le palais serait le "Labyrinthe" du Minotaure.

Bref ce fut une visite très intéressante, on nous avons appris beaucoup de choses.

dimanche 6 mai 2012

Pendant ce temps au pays de la Feta...

... On fête l'arrivée du gouda !

Annonce des résultats

Nous avons rejoins Lizzy, une américaine qui avait dû s'expatrier de France de force, et qui vit désormais à Heraklion, capitale de la Crète.

resto de victoire tous ensemble Joyeuse bière de victoire avec Lizzy

Qui aurait cru qu'on serait en Crète le soir des élections présidentielles françaises, à regarder TV5 Monde, en même temps que les élections grecques.

samedi 5 mai 2012

Iles de Santorin

Après une traversée d'une demie-journée en ferry, nous nous sommes arrêtés 3 jours à Santorin, un regroupement d'îles formant une caldeira. En effet, au milieu, il y a un bout d'île qui est apparu en 1720 après une éruption volcanique.

Caldeira de Santorin

On s'est fait plaisir, petit hôtel avec piscine, vue sur la mer (certes lointaine). Mais on aime bien vous narguer.

vu de notre hôtel

A Santorin, ce qui est impressionnant ce sont ces villages construits à bord de falaise, où tous les murs sont blancs et les dômes d'églises sont bleus. Ça fait des supers photos.

village de Thirasia Oia Oia

églises bleues de Oia ruelles de villages mulets typiques ceux-là

Nous avons déambulé dans les ruelles de ces petits villages bien typiques, qui sont surtout à éviter pour toute personne ayant déjà râlé sur les dénivelés péruviens. Du port jusqu'au centre du village, il y a environ 250 marches en moyenne. Du coup, à Oia, j'ai craqué et j'ai fait du mulet, attraction très typique touristique, mais qui évite la montée de plus de 200 marches pour la modique somme de 5€. Les grosses dames américaines sont ravies.
Non parce que bon faut pas déconner, monter 300 marches en plein cagnard, à part pour vous donner une insolation et pour pouvoir dire "je l'ai fait", c'est un peu maso.

Oia vu d'en bas mulets de Oia Fanny sur son mulet

Nous avons marché sur le fameux volcan, le plus jeune encore en activité d'Europe. On a vu encore un peu de fumeroles, mais vraiment pas grand chose. Après tout la dernière éruption date de 1960.

Accostage sur l'île volcanique coeur du volcan randonnée sur le volcan

Et on finit par le site archéologique de Akrotiri, une cité minoenne à la pointe de la technologie, impressionnante d'ingéniosité pour une population si ancienne, mais dévastée par une éruption en 1625 avant J-C. Ils avaient des maisons à plusieurs étages, des peintures très bien réalisées que nous avons vu au musée d'Athènes, et avaient carrément le tout à l'égout.

le village minoen maison minoenne à plusieurs étages maison minoenne

Nous avons pu assister à 3 couchers de soleil : un à Fira, ville principale, mouef ; un à Oia, gros spot où tous les touristes se trouvent car ça fait des belles photos ; et un à Imerovigli, où on était tranquille, et c'était splendide.

coucher de soleil à Imerovigli coucher de soleil à Imerovigli coucher de soleil sur Oia

moulin de Oia au coucher de soleil coucher de soleil à Imerovigli

PS : on mange vraiment trop bien en Grèce : tzatziki, tapenades, caviars d'aubergines, feuilles de vignes, et bien sûr féta.

apertizers typiques

- page 2 de 86 -