Partons !

A propos de nous | Nos trajets sur @trip | Bon à savoir | Nous contacter

Vietnam

Notre plus long voyage ! 3 semaines à traverser le Vietnam du Nord au Sud avec Bou et Béné, et son papa sur la fin du trajet. Merci à eux pour le support linguistique et l'hébergement ;-)

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 13 février 2009

30h pour revenir en France

Et oui il nous faudra bien 30h pour revenir en France.

Après un bon repas de Banh Xeo préparé par les tantes de Béné, nous partons tout d'abord en motorbike pour traverser le Mekong. Là un taxi-minibus nous attend. C'est un 12 places, conduit par le beau-frère du cousin qui nous l'a trouvé, et nous prendrons 2 autres personnes : l'équivalent "procureur de la république" et sa femme, rien que ça.

Il faudra ensuite 4 bonnes heures pour rejoindre l'aéroport de Saigon. Au passage, la femme du procureur vomira son déjeuner à l'arrière du minibus.

Nous arrivons dons à 16h à l'aéroport, pour décoller à 19h pour Hong-Kong. 1h de correspondance plus tard, et nous embarquons pour l'avion qui nous emmènera à Paris. Au passage, ma voisine vomira son diner dans son sac à vomi en faisant des gargouillis, sympa. Il faut quand même remarquer que les asiatiques n'ont pas le vomi qui pue (eux...).

petit dej à la française Arrivée à l'aéroport Charles de Gaulle sans encombre, on passe la douane, même avec nos fruits du pays, et on a 4h 30 d'attente avant de prendre le train.

Ensuite, 3h pile poil de train et 20 min de metro, nous voilà enfin chez nous. Il est environ 13h heure française.

Après 17h de sommeil pour moi (je me couche à 16h pour me réveiller à 9h un dimanche), nous nous offrons un petit déj bien français.

Hmm y'a bon les croissants.

L'expérience Vietnam est donc finit pour nous, on pourra enfin dire :

Hey mon ptit gars, j'ai fait le Vietnam moi !

Pour dernière photo, comme pour le Japon, un petit aperçu des souvenirs que nous avons ramenés. Tous nos souvenirs du Vietnam

Ajout par Florent : Bordel >_< !! 35€ d'amende pour "stationnement abusif de plus de 7 jours" alors que j'étais sur une place gratuite !! On dirait qu'un des habitants du n°99 n'a pas apprécié d'avoir une AX pleine de cacas d'oiseaux devant chez lui... tsss...

jeudi 12 février 2009

L'autre expérience Mekong

Dans le genre "Oui euuuuh, je fais la taille d'une main, je suis moche et poilue, et je me ballade dans la salle de bain", je vous présente Bobette :

Bobette face aux toilettes Bobette à l'échelle Bobette en macro

Je la mets aussi en macro, pour que vous la voyiez bien

Alors autant vous dire que ni Béné ni moi ne sommes allées la voir, vu que c'est Bou qui l'a découverte. Cela dit il a bien eu le temps de la prendre en photo.

Du coup, il y avait d'un côté Béné et moi qui paniquions et demandions aux hommes de nous en débarrasser, et de l'autre côté, il y avait Bou et Francky morts de rire car ils n'avaient aucune idée de comment pouvoir se débarrasser d'un monstre pareil.

Première tentative : après 1/4h de négociation, les mecs montent enfin pour s'en occuper. Ils trouvent quand même le temps de la prendre en photo, même en macro. Ils trouvent alors la bonne idée de lui asperger la gueule de 8 coups de bombe anti-moustique tropicaux, un truc que même nous ne devons pas inhaler. Elle se recroqueville et va se réfugier dans la buse de la douche. Alors ils prennent un seau (le mini seau qui nous servait de douche), et balancent l'eau dans la buse. Et là ils descendent tous fiers nous disant que La Bête est vaincue.

Que nenni !! Francky va 1/4h plus tard dans les toilettes et Môdame Bobette est posée tranquillement sur le mur opposé. Il redescend mort de rire...

Il faudra donc demander à la fin à la fille d'un cousin qui a 15 ans de nous en débarrasser... Elle prendra alors Môdame Bobette avec ses doigts pour la jeter dans le bassin à poisson. Il nous faudra ensuite 2 vérifications masculines pour pouvoir aller aux toilettes ! Cela dit elle a l'habitude la jeune fille, puisqu'elle se sert d'araignées comme appât à poissons pour pécher.

Pour le coup les européens ont bien eu la honte, sauvés par une fille de 15 ans...

Delta du Mekong (2/2)

Au programme aujourd'hui : départ en voiture à 4h pour aller voir le marché flottant de Can Tho (il y en a plusieurs sur le delta). Les marchés flottants, c'est un peu Rungis sur l'eau : les bateaux marchands se rassemblent à l'aube pour vendre leurs produits à la fraîche, puis ce sont des détaillants qui vont revendre ces produits sur des marchés locaux. Ca représente un bon kilomètre de navires !

Marché flottant de Can Tho Marché flottant de Can Tho

Marché flottant de Can Tho Barque sur le Mékong

Le bateau pousse un peu plus loin pour nous amener à un verger/parc de loisirs/camping/karaoké (on a du mal à appréhender le concept) où nous prenons le petit dej. à la fraîche. On commence depuis quelque temps à avoir du mal avec le salé dès le matin et, le café noir étant assez mauvais, on se rabat le plus souvent sur le café au lait concentré glacé ou sur un sintho :)

On continue la promenade en bateau avant de reprendre le bus.

Notre bateau à Can Tho Pont en construction à Can Tho

On passe ensuite dans une ville où le Mékong se sépare en 7 branches. Dommage, je ne retrouve pas le nom de la ville pour ajouter une vue satellite...

On rentre ensuite dans la famille de Béné, la dernière épreuve de la soirée sera de traverser 2 fois le canal en barque, avec les vagues créées par le passage des bateaux à moteur. Le soir, c'est encore beaucoup de petits plats, de bières et (corollaire de la bière) de bonne humeur qui nous attendaient !

mercredi 11 février 2009

Delta du Mekong (1/2)

Le 11 au matin, c'est le grand départ pour le Mékong ! Pour faire les choses en grand, on part de nouveau avec un minibus de 12 places... pour 6.

Sur le trajet, on commence par une petite visite de pagode avec son Buddha géant (enfin géant, géant, je lui arrive presque au lotus...). Malgré son nom (haha), la pagode de My Tho serait la plus grande du sud du Vietnam !

Minibus pour Lap Vo La pagode de My Tho Un moine de la pagode de My Tho

Au café d'en face, c'est l'occasion de tester le jus de canne à sucre : les cannes sont pressées entre deux tambours, mélangées avec du jus de citron... délicieux :) Nous voilà repartis pour quelques heures de route, j'aurais bien lancé une petite belote coincée mais...

Pressage de canne à sucre Je me sens seul

(ok je pense qu'ils vont finir par se venger et poster une photo de moi qui bave en dormant). On s'arrête ensuite dans la ville de Sadec pour visiter une des maisons dans laquelle a été tournée le film l'Amant ; c'est en fait une demeure appartenant à la famille du personnage principal. Maintenant il nous reste à revoir le film pour vérifier si ça correspond bien !

La villa de "L'amant" La villa de "L'amant"

Fin de journée, on arrive dans la maison du papa de Béné, maison qui est au bord d'une rivière, et inatteignable en voiture. Les valises traversent donc sur une pirogue améliorée tandis que l'on fait le tour par le pont en moto. Tous les cousins qui habitent dans le coin sont extrêmement accueillants, bien qu'on arrive rarement à se comprendre. Quoi qu'ilen soit, on a bien compris qu'ils ont essayé de nous saouler à la bière (surtout Bou... un rite initiatique ?). Mais on ne s'attaque pas si facilement à des Bretons - d'adoption, certes.

Des cousins de Béné Des cousins de Béné

Des cousins de Béné

mardi 10 février 2009

Tunnels de Cu Chi

Les tunnels de Cu Chi sont à environ 2h de route de Saigon, ils sont célèbres pour avoir hébergé des milliers de combattants communistes pendant une vingtaine d'année, juste à côté d'une base américaine. Ils avaient élaboré pas mal de techniques pour se cacher, résister aux innondations/enfumages de tunnels divers, tout en posant dans le même temps des pièges mortels contre les soldats américains.

Mais la meilleure protection était encore la taille des tunnels, qui était juste suffisante pour faire passer des vietnamiens, mais certainements pas des rangers américains nourris au hamburger. Pour illustrer cela, nous allons faire appel à Fanny qui est notre cobaye tunnels. Etudions tout d'abord l'insertion en 3 temps dans les "trous d'araignée" :

IMG_2533.jpg IMG_2534.jpg IMG_2535.jpg

Voilà, on peut le dire, c'est étroit. Et l'intérieur est à peu près similaire (on doit marcher accroupis, ce qui a dû donner lieu à l'époque à pas mal de "accroche tes mains à ma taille, c'est la chenille qui redémarre, en voiture les voyageurs, la chenille part toujours à l'heure...").

IMG_2539.jpg

La visite des tunnels passe aussi par une démonstration fort intéressantes des pièges aménagés à l'époque, pour bien nous faire comprendre comment les Américains, ils ont pris cher. C'est un bâton qui remplacera Fanny pour ces démonstrations.

IMG_3473.jpg IMG_3477.jpg

- page 1 de 5