Partons !

A propos de nous | Nos trajets sur @trip | Bon à savoir | Nous contacter

mercredi 25 mai 2011

Anecdotes paraguayennes

Nous n'avions pas prévu de faire le Paraguay avant de partir. Mais comme on a du temps, on s'est dit : "pourquoi pas se faire un pays de plus ?" Car j'ai un nouveau but dans la vie : faire 100 pays dans le monde (voir ce club de vieux bourges).

Le Paraguay donc, est le pays le 2ème plus pauvre de l'Amérique du Sud après la Bolivie. Si bien que nous avons retrouvé plusieurs choses que nous avions déjà vues en Asie :

Affiche en Guarani

  • Ici les enfants travaillent. Ils font serveurs, laveurs de 4x4 de gros riches, cireurs de chaussures, vendeurs, etc...
  • il y a des motos-taxis.
  • Il y a deux langues officielles : l'Espagnol et le Guarani. On a un peu entendu parler Guarani, et c'est incompréhensible (déjà que l'Espagnol... ;-)
  • On revoit ce que nous n'avions pas vu depuis longtemps : des Nissan Micra :)
  • Comme les argentins, voire plus, les Paraguayens se promènent tout le temps avec le thermos et la tasse à maté. Sauf qu'ici la yerba mate peut aussi se boire avec de l'eau froide et s'appelle alors le tereré.
  • Il y a des gardes armés devant toutes les banques et devant certains commerces la nuit. Ça fait bizarre de tomber face à un garde avec fusil à pompe en se promenant T_T.
  • A Asuncion, les bus de ville roulent comme des malades, donnent les tickets et rendent la monnaie en conduisant, et s'arrêtent à peine le temps qu'on descende. Je crois que nous n'avions jamais autant halluciné de la conduite de quelqu'un. Les voitures qui sont à côté doivent bien faire attention à leur peinture, car le bus change de voie n'importe quand, et force le passage. Il klaxonne en tirant sur un fil, le plus souvent pour signaler sa position à un autre bus fou. Les arrêts de bus sont fictifs, il suffit de se mettre sur le trottoir et faire un signe au bus pour qu'il s'arrête. C'est pareil pour descendre, il suffit de faire sonner pour descendre. Par contre il faut bien anticiper, car le temps que le bus bien lancé s'arrête pour nous faire descendre, il peut se passer bien 500m. Mais c'est bien pratique de pouvoir monter et descendre quand on veut.
  • Dans les bus, des marchands ambulants (parfois des enfants) vendent des sucettes, des boissons fraîches, des billets de loto, des bouteilles d'huile (?!), des chocolats et des fruits. Ils montent, font le tour, et descendent quand le bus s'arrête, parfois en offrant un peu de marchandise au chauffeur.
  • Il y a pas mal de voitures tunées avec des gros amplis qui diffusent de la cumbia. La cumbia, c'est cette musique typique d'Amérique du Sud avec son rythme assez particulier :

mardi 24 mai 2011

Encarnación et ruines Jésuites

Nouveau pays non prévu au départ, nous sommes allés au Paraguay voir un peu comment on vit là-bas. Nous avons eu plusieurs échos, des bons et des moins bons, en tout cas tout le monde est d'accord sur le fait que rien n'est fait pour le touriste.

Comme il y a une heure de décalage avec l'Argentine, ici il fait nuit à 17h30 !! Du coup on arrive dans cette ville Encarnación de nuit donc, avec 2 adresses d'hôtels. Le premier étant complet, on passe au second, qui est un ancienne prison (c'est le 3ème que l'on fait comme ça), mais ici les chambres sont pourries. On fera une seule nuit ici avant de trouver un hôtel bien plus sympa ! (et avec la télé, comme ça on peut regarder Roland Garros).

hôtel ancienne prison chambre pourrie

Encarnación est appelée le joyau du sud du pays. Bon... C'est vrai que c'est une ville sympa, où il fait bon se balader, mais y'a pas grand chose à y faire. A part manger des pâtes carbo, chose qui n'était pas arrivée depuis très longtemps :-D

église d'Encarnación Fanny et ses pâtes carbo bus d'Encarnación

À quelques kilomètres de là, il y a l'attraction du pays : des ruines d'anciennes missions Jésuites classées au Patrimoine mondial de l'Unesco. Il faut prendre un bus pour y aller, demander au chauffeur de nous indiquer quand descendre, et nous voilà arrivés à bon port.
Le ticket devait normalement coûter 4000G (soit environ 80 cts d'€). Aujourd'hui il coute 25000G (5€), et combine les 2 autres ruines éparpillées dans la campagne environnante. Faut croire que ici aussi il y a de l'inflation de folie, ou juste de l'attrape-touriste.

Bref, le site de Trinidad, celui où on achète les tickets, et celui qui est le plus facilement accessible, est vraiment immense. Tout ici est rouge, la terre et les pierres utilisées pour construire la mission. Construit en 1706, on peut encore voir des restes d'une tour à créneau, et aussi d'une cathédrale avec une superbe porte qui tient on se demande comment... Vraiment sympa comme visite ! Pour plus d'informations sur le site Jésuite, suivre ce lien.

ruines des missions Jésuites de Trinidad ruines des missions Jésuites de Trinidad 2 arcades Jésuites

porte de ouf de la Cathédrale ce qu'il reste de la Cathédrale

vue d'ensemble

Le challenge du jour était donc d'aller profiter de notre ticket "tout compris" pour tenter d'aller voir les ruines de Jésus, qui sont à 12 kms de là. Il faut juste attendre un bus qui devrait passer. Tout ceci est aléatoire, et bien précisé dans le Lonely Planet.

Après une heure d'attente avec une autre touriste canadienne, on capitule, tant pis pour les ruines, le bus n'est jamais venu...

PS : nous vous demandons de bien vouloir participer au jeu concours du sisite News n°4, à envoyer à droopy30400atwanadoo.fr, ça prend pas longtemps et c'est amusant !!!

jeudi 19 mai 2011

[sondage] Sortie à Londres & billets à venir

Pour notre retour dans l'hémisphère nord, sachez qu'on sera à Londres du mardi 30 août 11:28 (locales) au samedi 03 septembre 09:45 (locales). Oui, quitte à devoir se poser chez les mangeur de jelly, autant passer quelques jours à visiter...

Du coup, s'il y a des gens qui veulent aller manger des fish'n chips avec nous, n'hésitez pas à nous rejoindre et il y aura sûrement moyen de partager un petit appart ! Étant donné qu'on sera dans la période de pointe, on devra réserver assez tôt - sûrement la semaine prochaine.


Billets à venir

On nous pose parfois en commentaire des questions pratiques sur le déroulement du voyage et, comme on approche doucement de la fin des vacances, je prévois de faire quelques billets axés sur ces thèmes. Il y a beaucoup à dire ! Alors dites-nous s'il y a des points qui vous intéressent plus que d'autres, ou si ça vous en touche une sans faire bouger l'autre. Les autres propositions sont à ajouter en commentaires :).