Partons !

A propos de nous | Nos trajets sur @trip | Bon à savoir | Nous contacter

jeudi 2 décembre 2010

3 moisiversaire

comme on nous l'a réclamé, voici la photo de nos 3 moisiversaires. Dsl pour cet oubli...

3 moisiversaire

Et en bonus, la photo d'un clavier laotien.

clavier laotien

Anecdotes laotiennes

C'est notre dernier post sur le Laos, alors nous avons regroupé quelques anecdotes ou infos qui n'apparaissent pas forcément dans nos récits...

Transports

"J'adore qu'un plan se déroule sans accroc". Mais il faut avouer qu'ici, ça n'arrive jamais.

Pour commencer, au Laos, les routes sont pourries ; dans le nord du pays, au relief montagneux, il faut avoir l'estomac sérieusement bien accroché pour ne pas vomir sa salade de papaye pendant les 6 heures de voyage.

Second problème : les enlisements et crevaisons sont fréquentes et touchent tous les types de véhicules.

Un bus de nuit et (hey, trop cool !) des Oréo Enfin, dans un soucis de rentabilité maximale (et vu le revenu moyen dans le pays, on ne leur jettera pas la pierre), les agences et les gares n'hésitent pas à bourrer un maximum de touristes dans chaque bus. Ainsi on vous vend un superbe minivan flambant neuf et vous voyagerez finalement dans un gros bus en fin de carrière ; ou la gare routière vend 16 places pour un minivan de 13, donc en plus des strapontins certains se retrouvent à 4 sur 3 sièges.

Bref, les transports sont pénibles, et ce n'est pas forcément rentable de les faire de nuit.

30 millions d'amis

On trouve ici beaucoup de chiens et de chats (errants ?) dans les villages, même développés. On nous a rapporté que les chiens passent également à la casserole. Mais ce n'est rien par rapport à la quantité incroyable de poules qu'on trouve ici. On en trouve partout, à part dans les villes ! Et ces saletés chantent à partir de 5h du matin.

Les habitants

Ils sont incroyablement souriants et n'hésitent pas à vous dire bonjour sans raison. Encore plus étonnant : dans les villages un peu reculés, les enfants font encore plus coucou aux "falang" (occidentaux) qui passent par là.

On vient de découvrir la même chose au Cambodge, sauf que les enfants crient ici "Hello"... comme au Vietnam !

Le café

Café Lao Notre spécialiste du café nous a expliqué pourquoi le café lao (prononcer kah-feey) est si spécifique : il es constitué de :

  • 1/3 de poudre de café
  • 1/3 de graines de tamarin torréfiées
  • 1/3 de poudre de riz
  • Un peu de sel et de chocolat (mais je ne les ai jamais sentis)

Ce mélange est placée dans un sac (le filtre) qui trempe en permanence dans l'eau chaude, et le jus qui en sort est purement noir. Il est dilué avec un peu d'eau chaude ou versé directement sur des glaçons, et éventuellement mélangé avec une bonne dose de lait concentré sucré. Ca donne un sirop extrêmement opaque mais vraiment délicieux, qui n'a rien à voir avec un expresso.

Au Cambodge malheureusement, ils ont adopté le café vietnamien, qui reste plus fade bien qu'il ait un petit goût de noisette. Ca m'aide à décrocher avant de passer en Thaïlande où, parait-il, j'aurai de nouveau droit au nescafé au lait !

La santé

Il n'y a malheureusement que très peu de presonnes agées dans le pays, surtout car ils ont le système de santé le plus pourri de toute l'asie du Sud-Est.
De mémoire, nous n'avons vu qu'un homme ayant atteint les plus de 70 ans, par contre beaucoup plus de femmes atteignent cet age. L'espérance de vie est de 52 pour les hommes et 55 pour les femmes. Ce qui nous a également frappé est que les personnes agées sont très souvent atteintes de gingivite qui les fait saigner continuellement de la bouche :( Ce qui ne les empêche pas d'avoir le sourire toute la journée !

dimanche 28 novembre 2010

Les 4000 îles du Mékong

Au sud du Laos, le Mékong atteint sa largeur maximale et laisse émerger un grand nombre d'ilots, dont la majorité se résume à des arbres à moitié immergés. Mais il y a 3 îles plus célèbres pour leurs atouts touristiques, et où le temps passe plus lentement qu'ailleurs ;)

Don Khong (3 nuits)

Voir la galerie photo sur flickr

C'est la grosse île : 18km de haut pour 8km de large, deux gros villages et deux cybercafés, ça ne rigole pas ! On y est restés assez longtemps pour tenter un tour de l'île à vélo et prendre instantannément des coups de soleil. Il est quasi impossible de sortir entre 10h30 et 15h30 tellement le soleil tape, et les Laotiens l'ont bien compris. La population se divise donc entre :

  • Ceux qui dorment ou glandent sur leur paillasse, dans leur hamac, ou sous leur maison (elles sont construites sur pilotis) en attendant que ça passe.
  • Ceux qui vont travailler dans les rizières avec chapeau cônique, foulard, manteau et pantalon pour éviter le cancer de la peau - respect !

IMG_2636 (Custom)

On a raté de peu la grande course de bâteaux sur le mékong, où s'affrontent une trentaine de bateaux d'une quarantaine de rameurs chacun ! Mais notre visa expirant trop tôt, nous n'avons pas pu rester pour voir...

Don Det & Don Khone (3 nuits)

Voir la galerie photo sur flickr

On avait entendu dire que la pointe nord accueillait tous les fêtards de Vang Vieng (vous vous souvenez, les bouées, tout ça...) et sans aller jusque là, c'est vrai que les jeunes Anglais remplacent pas mal le public de routards qu'on rencontrait autour de Pakse.

Côté lever de soleil, en effet, c'est très touristique et on retrouve les bars, la patisserie avec option "space cake", et même le bar rasta qui propose des "joints à emporter" : on comprend mieux pourquoi beaucoup de voyageurs ont du mal à repartir d'ici. On y a même retrouvé Sylvain, qui a voyagé avec nous de Nong Khiaw à Vientiane avant de partir faire une portion du pays en moto ! Comme quoi le circuit touristique reste assez petit ;-)

Nous, on a préféré le côté coucher de soleil, et on n'a pas été déçus ! Le mékong nous a offert des ciels rougeotants et des paysages magnifiques... Nos voisins de bungalow n'ont pas hésité à se jeter dans le fleuve pour se rafraîchir :

IMG_2809 (Custom)

Depuis le sud de l'île, on peut rejoindre celle de Don Khone par un pont, car à la bonne époque où les Français étaient ici, ils avaient construit une voie ferrée reliant les deux îles afin de contourner la portion non navigable du Mékong. Comme les Américains qui ont bombardé notre précieux café, les Laotiens ont finalement démonté les rails, et il ne reste aujourd'hui qu'une vieille locomotive rouillée. Pour le fret aujourd'hui le Mékong n'est donc pas exploité, mais il faut admettre que les bus vont maintenant beaucoup plus vite et coûtent moins cher.

Bonus pour les arachnophiles

Traduction : Béné, ne clique pas sur ce lien. Vraiment. (Fanny n'a pas encore pu regarder la photo, elle reste traumatisée et ne veut pas la voir de près, et c'est une TPF pour nous 2)

Nous avons trouvé une petite surprise dans les toilettes à côté de notre bungalow. Yohann, tu m'as manqué sur ce coup-là pour ajouter un doigt-étalon sur la photo ;)

Afficher la photo

mercredi 24 novembre 2010

Election de Miss Elephant 2010

Elle aime la nature, les promenades en forêt, faire caca sur les chemins qu'elle emprunte, longer des cascades magnifiques, boire dans la mare la plus inaccessible pour faire tomber ses occupants, arracher des touffes de bambous, se baigner dans les eaux fraiche, se faire nettoyer la tête avec une tong, mais surtout, elle souhaite la paix dans le monde !

Je vous présente la grande gagnante : Boudma

IMG_2439__Large_.JPG IMG_2458__Large_.JPG IMG_2461__Large_.JPG


IMG_2479__Large_.JPG IMG_2497__Large_.JPG


IMG_2506__Large_.JPG IMG_2511__Large_.JPG


IMG_2492__Large_.JPG

mardi 23 novembre 2010

Les cascades au plateau des Boloven

Au même plateau qui fait du super bon café, il est facile de se promener en moto/scooter pour aller voir les multiples et impressionantes chutes qu'il nous offre.

On commence par Tat Fane, très hautes, mais qu'on ne peut voir que de loin. Tat Fane

Ensuite, Tat Champee, mignonne... Cascades

Il y a aussi notre préférée, Tat Huang. Un petit coin de paradis, des chutes sur plusieurs niveaux, un arc-en-ciel au pied, de l'embrun pour nous rafraichir, et des enfants qui se baignent au sommet. Top ! Cascades

Dans une ville un peu plus loin appelée Tat Lo, le lendemain, d'autres chutes, un paysage splendide avec ses cascades bordant les auberges, et une vie de village comme on les aime (hormis l'accès à Internet, quasi inexistant).

Cascades Cascades

Pour planter le décor, on devait passer entre des habitations sur pilotis et éviter tous les animaux de la ferme (cochons, poules et chiens) pour rejoindre notre bungalow. La salle de bains était installée dans un cabanon à part, avec des toilettes turques équipée d'un seau (la chasse d'eau) et d'une douchette raccordée à l'eau froide. Les cloisons du bungalow sont faites de bambou tressé, ce qui arrête une bonne partie de la lumière, mais en aucun cas le bruit ; dommage, car les poules commencent la journée à 5h du matin et les laotiens démarrent leurs motos à 6 !

Malgré cela, le plateau des Boloven reste un petit coin de paradis et de repos pour voyageurs en quête de café et de tranquillité (beaucoup de français !).

Accident a Tad Lo

- page 1 de 4