Partons !

A propos de nous | Nos trajets sur @trip | Bon à savoir | Nous contacter

mardi 2 novembre 2010

Deux mois, résultats du jeu-concours

Pour commencer, on voudrait souhaiter la bienvenue à Adrien et adresser toutes nos félicitations à Ben et Caro (même si ce n'est pas eux qui ont fait le plus dur, à savoir accepter de sortir avant la fin du mandat Sarkozy) !

En hommage , on avait taggé un mur devant les rizières de Yuanyang pour l'occasion, ce n'est pas grand-chose mais on voulait marquer le coup : Félicitations Ben et Caro

Aujourd'hui, tranche de vie chinoise : que faire quand on est bloqués une semaine à Jinghong ? Eh bien pas grand-chose. La ville, bien que de taille confortable, n'est pas très intéressante culturellement et les échoppes pas vraiment diversifiées : on trouve 64 magasins de mobiles, 42 de vêtements, 170 restaurants de tailles variées, 3 bars pour occidentaux, et quelques supermarchés dont la surface équivaut à 6 fois celle de l'Apple Store à l'angle de la 5e avenue et de la 58e, pour vous donner une idée.

On peut rejoindre les villages de minorités dans les environs à vélo, ce qui consiste à tenter de survivre sur une grosse route remplie de camions à 70km/h qui soulèvent des nuages de poussière, accroupi sur un vélo à une vitesse dont la selle est beaucoup trop basse car la gérante de l'auberge "n'a pas la clé pour la régler".

Ca me semble presque jouable si j'arrive à louer un vrai VTT :p

Le salut se trouve dans les sites de séries TV américaines (on en suit 10 en parallèle, ça occupe), on les télécharge en établissant une connexion chiffrée jusqu'en Suède pour outrepasser les bridages locaux. Je vous le répète, un jour les informaticiens réaliseront qu'ils sont les maîtres du monde !

Et comme on n'est pas vraiment capables de décrocher, on travaille en parallèle sur un projet de développement web : ça occupe, ça servira peut-être à des gens et peut-être même qu'on arrivera à en tirer quelques euros de dons :P

Mais l'aventure continue ! Nous partons pour Luang Nam Tha (Laos) vendredi à 6h40 : à nous les douches à l'eau froide, les routes en terre, mais aussi le vrai café et le kayak sur le Mékong !

2 mois !

Résultats du concours n°4

Le vrai montant du panier était de 101,5 yuans. Vous êtes nombreux à l'avoir approché (BS, Marc et Narp étant dans le peloton de tête), et c'est Danielle qui est la plus proche avec une proposition à 99,99Y. Félicitations à la gagnante et merci à tous d'avoir joué !


PS (voir calendrier du mariage - 03/11)

Je vois qu'on a parmi nos amis des gens qui connaissent par coeur les paroles du "petit bonhomme en mousse". C'est assez inquiétant.

lundi 1 novembre 2010

[Jeu-concours] Le juste prix

Vous l'attendiez avec impatience, voici le 4° grand jeu de notre série de l'année. On rappelle que tout le monde peut participer en laissant une unique proposition en commentaire, et que les précédents gagnants sont hors-concours :)

Votre mission : estimez le coût en Yuans du panier de courses ci-dessous avant que nous ne passions au Laos (date prévisionnelle encore inconnue, sûrement aux alentours de mercredi). Le plus proche du vrai montant remportera un "superbe" souvenir.

4° jeu-concours

Le panier contient :

  • Une boîte de Pringles "crème & oignons". Ne vous laissez pas abuser par la bouteille de Coca, elle est offerte.
  • Une boîte de pseudo-Vache qui rit.
  • 12 tranches de pain de mie, pour étaler la pseudo-Vache qui rit susmentionnée.
  • Un jeu d'échecs Chinois, à savoir le lot de BS pour le précédent concours ;)
  • Un mini "Whack-a-mouse" Bob l'éponge électronique, pour finir de transformer ma convalescente en fille pourrie-gâtée qui va me tanner au fin fond du Cambodge pour que je trouve des piles boutons.
  • 2 bouteilles de jus de fruits de la passion, qui me rappelle le jus de maracuja qu'on buvait au Rwanda !
  • Du café au lait soluble, pour ma survie personnelle. On s'y perd un peu avec ces "2", "1+2" et "11+2" sur l'emballage, mais il y a bien 13 sachets.
  • 2 boîtes de 6 gâteaux au chocolat, notre péché mignon ;)

Bonne chance !

Edit : J'ajoute une vidéo du jeu électronique pour montrer son fonctionnement : il suffit d'appuyer sur la taupe qui s'allume. Plus on monte en niveau, et plus il faut être rapide !

PS. Le son va me rendre fou assez rapidement.

mercredi 27 octobre 2010

Nous avons testé pour vous : l'hôpital chinois

Rien de bien grave je vous rassure.

Mais un matin, je me suis réveillée avec une douleur dans le bas du mollet tellement forte, que je ne pouvais plus marcher. Après avoir demandé au docteur français ce qu'il en pensait, nous devions consulter un médecin.

Et les médecins les plus simples à trouver sont dans les hopitaux. Donc nous y sommes allés (en taxi, folklo) avec Laura qui parle très bien chinois (encore mille mercis Laura), car nous avions peur que ce soit une phlébite, puisque nous venions de faire 14h de bus ! Pour être sûrs (même si le médecin nous a tout de suite dit que c'était pas ça), nous avons fait une échographie de la jambe pour vérifier s'il n'y avait pas un caillot (sont bien équipés en tout cas). Rien a signaler, ouf !!

Il n'y a plus qu'à se reposer, prendre des médocs, et laisser faire le temps. Notre départ pour le Laos est donc retardé d'une semaine.

Malheureusement après un jour de traitement, la cheville s'est mise à gonfler en devenant toute rouge :\ Après deuxième contact avec le médecin en France, il semblerait que ce soit une insuffisance veineuse. Rien de méchant, c'est ptet d'ailleurs pour ça que j'ai toujours froid aux pieds :p

Alors comment c'est un hopital chinois :

On rentre, un gars gentil nous dirige tout de suite vers le médecin des consultations, on rentre dans la pièce alors qu'il y a déjà quelqu'un, il regarde, nous dit ce qu'il en pense tout en consultant un autre patient et tout le monde qui regarde (parce que bien sûr on est dévisagés). Comment font-ils pour faire toujours 15 trucs en même temps !! ) Mais là c'est un peu agaçant, parce qu'on a du coup l'impression qu'il ne s'intéresse pas à notre cas.

Il faut ensuite faire la queue pour payer la consult et la future échographie. Tout le monde se mare dans l'hoptial, parce que pour me déplacer, je monte sur le dos de Francky.

Il faut patienter jusqu'à notre tour pour l'écho. 4 médecins (dont sûrement 2 internes) regardent une par une mes veines de la jambe, le diamètre, le rythme cardiaque, tout ça tout ça. Moi je ne vois rien, et j'ai super mal ! Les draps ne sont pas changés, mais peu importe, c'est assez clean je trouve.

Au bout de 30 min, ils en concluent que je n'ai rien. Il faut retourner voir le premier médecin pour qu'il nous fasse la prescription, et on refait la queue pour payer les médocs:

  • Ibuprofen
  • Amoxicilline
  • Remède chinois miracle de type hémostatic anti-inflammatoire.

Francky me bichonne :D

(NdF : je lui ai même acheté un panda solaire surnommé "panda caca". Avec des bières, c'est le meilleur rémède pour se rétablir ;))

Résultat, il est dimanche maintenant, et je peux marcher doucement. Nous passerons sûrement la frontière cette semaine du coup !

Voilà pour les news !

samedi 23 octobre 2010

Rizières de Yuanyang

Plus de liens :

Lorsque j'avais vu les magnifiqus photos de Jacques et Patricia sur les rizières de Yuanyang, je m'étais dit : « il faut que j'y aille ». Et profitant des 2 jours de beau temps qu'il reste, nous décidons de partir de Kunming voir de plus près ces champs à perte de vue.

Nous avons eu la chance de rencontrer Lilou et Michel (qui voyagent depuis 40 ans !) ainsi que Mathilde, une Allemande, et nous sommes partis à 7 avec Marie et Nono que nous connaissions déjà. Bienvenue à tous sur ce blog !

Le trajet en bus de 6 heures se fait sur la journée, et nous passons la soirée dans le vieux village de Yuanyang : c'est l'occasion de prendre une chambre, trouver un chauffeur pour le lendemain et goûter d'excellents petits plats :)

Restaurant à Yuanyang Restaurant à Yuanyang


Le lendemain, départ à 5h30 pour ne pas rater le lever du soleil sur les rizières, c'est dur d'émerger T_T; Mais le temps est clair et en plus du lever de soleil, on a l'occasion de voir les reflets de la lune sur les rizières :

IMG_1014__Large_.JPG IMG_1022__Large_.JPG IMG_1030__Large_.JPG

Notre chauffeur nous a emmenés voir tous les beaux sites et les petits villages des environs jusqu'à environ midi, puis nous sommes rentrés manger à Yuanyang.

IMG_1112__Large_.JPG IMG_1123__Large_.JPG IMG_1139g__Large_.jpg

A 16h30, on reprend le bus pour aller voir le coucher du soleil. Malheureusement le temps s'est couvert entre-temps, et le soleil a du mal à percer !

IMG_1219__Large_.JPG IMG_1227__Large_.JPG IMG_1231__Large_.JPG

jeudi 21 octobre 2010

Temple des bambous de Kunming

Un nouveau tour à l'expo universelle plus tard, et après avoir quitté les parents de Fanny qui partaient pour Beijing, nous prenons l'avions pour Kunming, la capitale du Yunnan.

Notre auberge compte pas mal de Français ! On rencontre Marie et Nono qui passent presque 2 mois en Chine, notamment pour voir leur fils qui travaille à Chengdu. On décide d'aller visiter ensemble le temple des bambous, qui est perché un peu plus loin dans les collines.

Le trajet est un peu fastidieux (2 bus de ville + un minivan privé pour y aller), mais l'endroit est incroyablement calme pour un site touristique chinois !

Arhats du temple des bambous Arhats du temple des bambous

Il y a envion 500 arhats dans le temple, ce sont des reproductions des moines qui vivaient ici. Tous sont différents !

Temple des bambous, Kunming Bambous (du temple des bambous, vous suivez ?)

Le retour est encore plus folklorique, on arrive à attraper un premier bus puis un second dont on ne connaît pas l'itinéraire (on ne trouve jamais aucun plan des lignes sur les arrêts de bus !) et qui nous déposera finalement juste à côté de l'auberge. Encore une mission réussie par les castors de Locquirec !

Temple des bambous, Kunming

- page 1 de 8