Partons !

A propos de nous | Nos trajets sur @trip | Bon à savoir | Nous contacter

dimanche 26 décembre 2010

Les majestueux Temples d'Angkor

L'attraction phare du pays, si ce n'est de l'Asie du Sud-Est.
Nous avons pris l'option : "visite du site en 3 jours éparpillés sur une semaine", 40$ le ticket !

Premier jour à vélo : le fameux Angkor Vat que l'on voit sur toutes les pubs du site, sur le billet cambodgien, sur le drapeau cambodgien, etc...
IMG_3968__Large_.JPGIMG_3919__Large_.JPG Il est grandiose. On commence par traverser les douves de 190m de large, on passe le mur d'enceinte, et le voilà ! Il trône, plus grand édifice religieux du monde. On a tellement rêvé de le voir, et le voici enfin.
On le visite tranquille, on prend plein de photos, on le déguste. Malheureusement on ne pourra pas monter en haut de la grande tour, elle est en train d'être nettoyée... c'est ballot comme on dit.

Nous continuons notre route pour aller voir le Bayon : IMG_4007__Large_.JPGIMG_4005__Large_.JPGIMG_3987__Large_.JPGce temple avec des tours aux visages. Où que l'on soit dans le temple, il y a un visage qui nous regarde avec son sourire énigmatique. Superbe !

Puis nous partons en direction de la terrasse des éléphants avec leurs trompes qui rejoignent le sol.
IMG_4042__Large_.JPG Non loin de là, il y a le Baphuon, en forme pyramidale. Ce temple était en train d'être reconstruit par les français en 1960, conformément à des plans sur papier. Les Khmers Rouges sont ensuite passés par là, et ont détruits les fameux plans. Quand la France a voulu reprendre les travaux de reconstruction dans les années 80, ils ont donc fait face à un puzzle géant :) Mais la reconstruction est bientôt finie (encore un an ?), et on se rend facilement compte de la grandiosité du temple.

Nous finissons par la visite du Preah Khan temple tout en longueur, avec les roches pleines de lichen, ce qui leur donne leur couleur verdâtre. Très chouette aussi celui-là.

Deuxième jour à vélo : nous allons cette fois un poilounet plus loin, pour voir le fameux Ta Phrom, IMG_4188__Large_.JPGIMG_4152_3_4Adjust__Large_.jpgun temple laissé à l'abandon pendant de nombreuses années, et envahit par la jungle. Il y a beaucoup de monde ici, et il faut être patient pour prendre une photo sans un touriste qui pose devant... Mais ce temple est monstrueusement génial !! A tous les coins, il y a un arbre avec des racines collées à la roche. Mais le plus drôle c'est que ces arbres n'ont poussés que sur les roches, ne sont pas passés à travers pour aller à l'intérieur des murs. C'est vraiment excellent comme visite.
IMG_4294__Large_.JPG Nous nous arrêtons aussi pour monter une colline qui nous permet d'avoir une super vue sur Angkor Vat, mais il est à plus d'1 km, donc il faut avoir un bon zoom. Lors de la descente de la colline, nous faisons la rencontre avec les éléphants qui proposent une balade pour la modique somme de 20$.

Troisième jour en tuk-tuk : comme nous souhaitons aller plus loin ce jour-là, on prend un tuk-tuk sympa.
IMG_4369__Large_.JPGIMG_4368__Large_.JPGIMG_4347__Large_.JPG Mais d'abord, l'apothéose de cette semaine, le lever de soleil sur Angkor Vat. Il faut se lever à 4h45 :( et braver le froid et la foule pour se trouver un bon spot pour voir le lever de soleil. On se trouve un petit rocher pour s'asseoir, proche du petit bassin qui permet d'avoir aussi le reflet dans l'eau.
Et on pose la caméra sur le trépied, on fait plein de photos, on "enjoy" ce moment.
On trouve même un meilleur spot juste avant que le soleil se lève, j'en fait tomber mes lunettes de soleil dans le bassin, qui n'a pas été remué depuis un petit moment... Je les repêche à l'aide d'une branche, c'est dégueux :(
Nous avons vraiment de la chance sur ce coup, il n'y a pas un seul nuage pour nous gâcher ce lever de soleil superbe.

Nous reprenons le tuk-tuk pour nous rendre à 28kms de là, au temple Banteay Srei. C'est un petit temple, mais très bien conservé, et avec des superbes sculptures dans la pierre. C'est vrai que c'est chouette, mais vite fait, et il y a un peu trop de monde.
IMG_4478__Large_.JPGIMG_4460__Large_.JPGIMG_4408__Large_.JPG Puis on reprend le tuk-tuk pour aller dans un autre groupe de temples : Roluos. Il y a le temple Lo Lei, tout petit et bien en ruine, le temple Preah Ko, 5 tours pas trop mal conservées, et enfin le Bakong, pyramidale, avec de chouettes statues d'éléphants.

Ainsi s'achève notre visite des temples d'Angkor, un point fort du voyage !!

Pour plus de photos, j'ai fait une galerie ici.

samedi 25 décembre 2010

Joyeux noël

On espère que vous avez bien mangé et que vous avez tous été gâtés ! Nous on s'est fait un bon restau français avec foie gras, une bonne pièce de bœuf (et du bar pour Fanny), du fromage et un fondant au chocolat :-)

Seul regret : après bientôt 4 mois d'Asie, nous ne sommes plus capables de manger tout ça... On a dû laisser les 3/4 du fromage, dur dur !

samedi 18 décembre 2010

Anecdotes cambodgiennes

Cours de fitness de rue ! On sait que vous aimez bien ça, alors voici notre dernière fournée d'anecdotes !

Tout au long du Mékong ou sur des trottoirs, on trouve ces cours de fitness : un jeune moniteur vient installer sa sono vers 16h30 et les sportifs motivés viennent le rejoindre au fur et à mesure.


Doses d'essence Si vous voyez ces bouteilles au bord de la route, c'est tout simplement de l'essence pré-dosée au litre ! Selon l'indice d'octane, l'essence sera jaune, verte ou rouge ; évidemment, la première fois on ne le savait pas, donc imaginez notre tête quand on nous a posé la question "vous voulez quelle couleur ?" :) L'essence vaut 1$/L et on en trouve vraiment vraiment partout le long des routes.

La presse à canne à sucre Notre boisson préférée au Cambodge (on en buvait aussi au Vietnam) : une sorte de canne à jus qui est pressée dans ce drôle d'engin (il peut être manuel, à moteur électrique ou thermique). Si elle est bien faite, le marchand ajoute aussi 1/4 de citron. Vous obtenez un bon gobelet de jus versé sur des glaçons pour 0,25$ (0,5$ dans les lieux touristiques) et c'est géniaaaaaaal !


Cigarettes Alain Delon Alain Delon a sa marque de cigarettes ici. "The taste of France", miam !



Tracteur/bus On trouve toujours des objets roulants super lents et aux dimensions hors normes un peu partout. D'expérience, on a trouvé que le Cambodge est encore pire que le Vietnam, le Laos et la Chine au niveau de la circulation car les voitures n'hésitent pas à vous frôler ou à vous couper la route : le piéton n'existe pas. Et comme à Phnom Penh, elles se garent sur le trottoir, puis en double file, puis en triple file, il ne vous reste plus qu'à marcher sur la route au milieu de la circulation. Sympa !

Cochon grillé sur un capot What the fuck?! Explication possible : cochon donné en offrande pour protéger la voiture nouvellement achetée. Suggestion d'amélioration : apprenez plutôt à conduire.




Araignées grillées Vu sur une "aire" où le bus s'arrête pour faire une pause : des piles entières de grosses araignées frites. "Et donc sinon vous en avez beaucoup en liberté dans le coin ?" o_O




La France La France n'ouvre que de 9h à 20h.



En vrac :

  • Les Cambodgiens ont plus de lunettes de vue que les Laotiens.
  • Ils mangent de tout, tout le temps, comme les Chinois. Surtout des oeufs avant de monter dans le bus, qu'ils vomissent ensuite car ils sont tous (tous les asiatiques) malades dans les transports

S'ils ont quelque chose à vous vendre, ils sont un peu roublards :

  • Les tuk tuk : "Non non la guesthouse où vous voulez aller n'est pas terrible (ou elle a fermé, ou elle est trop chère, ou elle a brûlé), je peux vous emmener à une qui est meilleur". Comprendre : celle qui lui verse une commission.
  • Les guides : "Oulà vous ne pourrez pas prendre cette route pour monter la colline si vous n'êtes pas un conducteur de moto expérimenté, c'est trop dangereux, laissez-là ici (parking payant) et je vous emmène parce que les chemins sont un vrai labyrinthe (guide payant) !". Verdict : la route était un peu raide mais il suffit d'aller tout droit pour arriver au sommet.

jeudi 16 décembre 2010

Cours de cuisine Khmer

Notre premier cours de cuisine asiatique, il était temps !
Nous profitons de notre séjour à Battambang pour nous inscrire à un cours, au restaurant Nary Kitchen qui nous apprendra à faire 3 fameux plats Khmers :achats au marché

  • les rouleaux de printemps (ou Nems)
  • le Boeuf Lok-Lak
  • le poisson Amok

Ces 3 plats nous avons déjà pu les tester, mais nous allons maintenant apprendre à les faire.

Nous commençons par aller chercher quelques ingrédients au marché du coin (mais pas la viande ni le poisson, ce qui nous réconforte, puisqu'au nombre de mouches qu'il y a sur les étalages, ça donne pas très envie de les acheter là).


On enfile nos habits de cuisiniers (oui on sait, c'est rose...), et c'est parti !Fanny cuisinièreFrancky cuisinier



  • première étape : couper la citronnelle, l'ail, du tamarin, du paprika, et on pilonne le tout pendant un bon moment avant d'obtenir une bonne pâte. Il faut mélanger le tout avec du jus de coco pour faire la sauce de notre poisson Amok.Fanny fait frire les NemsNems : tada !ingrédients pour Nemsfeuille de banane pour amokFrancky pilonne
  • deuxième étape : les nems : on coupe l'oignon, on râpe du taro, de la carotte, des herbes et on mélange le tout avec des morceaux de porc.
  • troisième étape : le bœuf lok-lak : on mélange plein de sauces (d'huitres, pimentée, de soja, etc.) avec du sel et du sucre puis on verse le tout sur des morceaux de bœuf.




Et voici le résultat de nos efforts :

  • un fish Amok, le meilleur qu'on ai encore jamais mangé
  • le boeuf Lok-Lak, un pur délice !!
  • les Nems, on en est fier, et ils sont super bons

Les champions de la cuisine KhmerLe boeuf Lok-LakLes Nems à la sauce qui piqueLe poisson Amok

Cette petite leçon de cuisine nous a beaucoup plu, pour sûr on tentera de les refaire une fois en France !

mardi 14 décembre 2010

Kep, ville fantôme

Kep est une petite cité balnéaire de la côte sud du Cambdoge, assez proche de la ville de Kampot. On y trouve pas mal de poissons, des marais salants, des cultures de poivre, mais aussi des temples et des grottes. Nous voilà repartis pour une journée à écumer la campagne en "motobike" (ou en motocyclette, comme disait notre voisin de chambre canadien :) !

La côte de KepOn a déniché un temple accroché à la colline, face à la mer : l'endroit était désertique et la vue sur le rivage impressionnante.

Plus loin, vers Kampong Trach, une grotte a la particularité de déboucher dans le cœur d'une montagne dont le plafond s'est effondré : on se retrouve donc au centre d'une couronne rocheuse dans laquelle les cambodgiens ont installé un temple bouddhiste (forcément). Heureusement, on trouve très vite un jeune guide (16 ans ?) et des petites éclaireuses (8 ans ?) pour nous guider dans les différentes galeries. Le business du tourisme commence très tôt !

A l'intérieur de la montagne ! Un temple bouddhiste Fanny écoute consciencieusement



La minute culturelle

Maison brûlée

Kep était une petite cité balnéaire huppée depuis l'époque coloniale française, et le roi y avait notamment 3 palais. Mais les Khmers rouges n'aimaient pas trop ça, et pas mal de bâtiments ont été détruits ou brûlés dans les années 70. Les nouvelles infrastructures liées au développement du tourisme côtoient donc les terrains en friche et les maisons calcinées.

La bonne nouvelle, c'est donc que les palais du roi Sihanouk sont abandonnés (il est parti précipitamment avec l'arrivée des khmers rouges) et qu'il suffit de soudoyer la famille qui garde/vit dans chacun d'entre eux pour visiter (1$/personne, c'est le prix d'un musée ;). On a donc l'honneur de vous présenter :

Les restes du palais royal des années 30

Palais du roi face à la plage

C'est assez dommage, il ne reste quasiment rien à part la structure : les carrelages ont disparu, les plafonds aussi, certaines portes sont murées... Seul le jardin est encore en bon état.

On dirait que le plafond est "rangé" ici Même le carrelage a été démonté ! Vue sympa sur la mer



Les restes du palais royal des années 70

C'est un style architectural carrément différent : on a l'impression de rentrer dans les bâtiments d'Orange Labs, qui datent à peu près de la même époque ;)

La terrasse, pour les réceptions avec les ambassadeurs

Le grand salon est resté à peu près en bon état. On imagine les superbes réceptions qui devaient avoir lieu ici il y a 40 ans !

Le grand salon

L'ex-cuisine Les baignoires sont reconverties en bassins à algues et poissons Kiosque pour les musiciens et petite avancée avec vue sur la mer pour pécho de la princesse



Petit instant breton

... à la fin de la journée, sur fond de Alan Stivell, le pied ! Qui aurait cru qu'on mangerait des galettes au blé noir dans le sud du Cambodge ?

Krampouz alors !

- page 1 de 3