Partons !

A propos de nous | Nos trajets sur @trip | Bon à savoir | Nous contacter

jeudi 16 juin 2011

Passage de frontière Argentine -> Chili

Nous sommes retournés au Chili en prenant le bus depuis Mendoza en Argentine. Et pour aller au Chili, il faut passer à travers la cordillère des Andes. Le chemin est super joli, nous montons vite assez haut (3723m), et traversons les montagnes enneigées.
Nous n'étions pas préparés à afronter des basses températures, et bien sûr le poste frontière était proche de la station de ski la plus prisée du Chili... Autant dire qu'on s'est caillé ! Mais la vue valait le coup !

IMG_2403__Large_.JPG IMG_2417__Large_.JPG IMG_2426__Large_.JPG

IMG_2447__Large_.JPG IMG_2465__Large_.JPG IMG_2469__Large_.JPG

IMG_2475__Large_.JPG IMG_2477__Large_.JPG

Anecdotes argentines

L'Argentine est un des pays que nous avons préférés !!

C'est un pays hyper grand (les trajets en bus sont parfois super longs, notre record = 28h de bus...), avec des paysages très variés, des gens adorables et pourtant très différents selon leur région, et de la bonne bouffe. Bref nous avons beaucoup aimé voyager dans ce pays.

Voici quelques petites anecdotes :

  • 60% de la population argentine serait issue de l'Italie par descendance. C'est quand même pas mal.
  • Personnalités célèbres argentines :
 * Maradonna
 * Messi
 * Mafalda
 * Eva Peron (Evita)
 * Pancho Villa
 * Che Guevarra
 * le général San Martin, le libérateur
  • On renoue avec les marques françaises :
 * Carrefour
 * Peugeot, Citroën et Renault
  • On renoue aussi avec les pâtisseries, ce qui ravit Francky.
  • Nous sommes retombés en enfance en buvant du Tang, y'en a pour tous les goûts.

Tang ! Encore du Tang !

  • On a entendu quelques chansons françaises à notre grand étonnement : du Aznavour, Sardou (La maladie d'Amour), Yann Tiersen (la B.O. de Amélie Poulain), et du Vanessa Paradis (Joe le Taxi :) )
  • La boisson principale du pays est donc le Maté, qui se boit à tout heure. Les gens se promènent souvent avec le thermos pour garder l'eau bien chaude, et leur pot à Maté. Ils remettent de l'eau chaude sur la "yerba mate" contenue dans la tasse puis la sirotent grâce à la paille en métal.
  • A vrai dire on en a un peu marre de la cumbia qui passe à longueur de temps sur les ondes...
  • Faire 28h de bus, c'est long ! Et les films qu'ils passent sont souvent pas terribles. Par contre, si on a de la chance, on peut tomber sur un bus qui fait borne Wi-Fi.
  • Les gens mangent ici beaucoup de viande. Surtout beaucoup de bœuf, qui sont sur-exploités dans les estancias. Mais étonnement, le lait y'en a pas tant que ça... Et on peut goûter des côtelettes de lamas (excellent), et faire des parilladas dans tout plein de restos. Il sont globalement des bons mangeurs de fast-food, et comme ils aiment la viande, le Big-Mac se transforme en Triple Mac (une tranche de viande en plus), ce que nous appelons le Royal Cheese et que le reste du monde appelle Quarter Pounder (cf. Pulp Fiction) se transforme en Double Quarter Pounder, et comme vous pouvez le voir, Burger King place la barre très haut !

Burger King

  • Comme vous le savez, ce pays est en pleine inflation, ce n'est pas à notre avantage. Les prix flambent, même les argentins n'arrivent pas à suivre. Nous avons notamment vu une manifestation où les ouvriers demandaient une augmentation de salaire de 35% !! A quand le crash ?...
  • Les distributeurs HSBC, bien que nombreux, limitent les retraits à 1000 persos argentins (160€) par jour et par carte. Quand une des deux cartes pense qu'elle a atteint son plafond hebdomadaire suite à un problème technique, autant dire que ça complique un peu les choses :)
  • On ne dit pas "patatas fritas", mais "papas fritas". Si bien que la fameuse chanson de P. Risoli devient : "Elles sont cuitas les bananas, découpées en dos, les papos", ..., mouais.
  • On ne dit pas "hot-dog", mais "pancho".
  • Pour pouvoir conduire en Argentine, il n'y a qu'un concours théorique. Vous pouvez donc facilement imaginer que conduire ici relève du défi, et qu'ils sont encore plus râleurs que les français au volant ! On a très vite compris pourquoi Hugues ne conduisait pas en Argentine, ce sont des malades ! C'est pire qu'au Maroc, c'est pour dire !
  • Les argentins, plus que les autres américains du sud, ont un accent à couper au couteau. Ici les "ll", "y", "ch" sont tous prononcés de la même façon, à savoir "cheu". Il faut dire dorénavant "me chiamo Fanny", "desachiuno" au lieu de "desayuno" pour le petit-déjeuner, etc... On met un bout de temps à s'y faire.
  • Il y a beaucoup de petits boulots. Les plus connus, et surtout ceux à qui nous avons le plus à faire, sont les "porteurs de sac", c'est-à-dire les personnes qui mettent en soute dans le bus les sacs des passagers (ils doivent bien avoir mal au dos le soir !). Il ne faut surtout pas oublier de leur donner un pourboire (2 pesos en général), car c'est leur salaire ! Parfois ils n'hésitent pas à réclamer face à des touristes réticents. Et à Cordoba, nous avons aussi découvert les "ouvreurs de porte", à savoir des personnes qui sont là uniquement pour vous ouvrir la porte du taxi dans lequel vous allez monter. Et pareil, on n'échape pas au pourboire ! Alors parfois c'est vrai qu'en bon vieux français raleur, on trouve que c'est abusé de demander de l'argent pour ouvrir une porte, mais ensuite on réfléchit et on sait très bien que c'est le seul moyen pour ces gens-là de survivre, alors il faut le faire. Et la plupart du temps on est remercié avec un beau sourire :)
  • C'est fou ce qu'il y a comme vieilles voitures, surtout des Renault et des Ford. Mais c'est parce que les nouvelles voitures sont très taxées, donc les gens roulent avec des vieux tacots qui reviennent moins cher à réparer.

vieille voiture vieille Renault vieille voiture

mercredi 15 juin 2011

Région viticole de Mendoza

Autant vous le dire, Mendoza est une grande ville qui n'a pas beaucoup de charme, et il n'y a pas grand chose à y faire. Non ce n'est pas pour la visiter que nous sommes venus (bon je mets quand même une petite photo pour la route, la place San Martin).

Plaza San Martin

Car la grande attraction de Mendoza, c'est sa campagne. Car les gens viennent ici pour picoler déguster du bon vin de la région. Le plus connu et national, c'est le vin Malbec. Mais il y a aussi des cépages que l'on connait plus, nous bons français : cabernet-sauvignon, merlot, pinot noir, etc...

Nous avons donc loué un vélo pour visiter les bodegas du coin, pour picoler déguster et visiter les caves et musées.

en vélo sur les chemins

On commence par une des plus vieilles bodegas du coin, la Rural, avec visite guidée du musée plutôt intéressante avec ses vieux ustensiles à ramasser le vin (comme ce récipient en peau de buffle), puis visite des vignes et des machines. Dégustation d'un très bon Malbec !!

sont gros les tonneaux ustensiles récipient en peau de buffle

poteries vasque en peau de vache machines

vignes Fanny déguste Francky déguste

De l'autre côté de la ville, nous sommes allés voir la bodega El Cerno, plus petite et ambiance familiale. On visite les caves qui servaient autrefois de stockage direct du vin (il y en a encore des traces sur les murs. Puis dégustation cette fois de 4 vins différents : un Syrah, un Malbec et 2 cabernet-sauvignon, chacun de qualité de plus en plus excellente, un régal !! De plus le gérant est d'origine bretonne : Monsieur Kermen, les bretons ont envahit le monde.

Bienvenidos vignes à El Cerno

4 verres bien remplis Fanny déguste encore

Pour info, le Malbec viendrait également de France, région de Cahors, mais était plutôt considéré comme mauvais (mal bec, mauvais en bouche, ceci explique cela), mais ils l'ont importé en Argentine, et grâce aux conditions climatiques différentes, c'est devenu un très bon vin.

NdFlorent : comme il y a de l'alcool, on trouve pas mal d'Anglais par ici (en fait, tout le monde parlait exclusivement Anglais dans l'auberge). Et je trouve que les locaux poussent un peu le vice, parce qu'ils offrent en plus des verres de vin quand on ramène les vélos ! Je pense qu'il y a pas mal de gens qui poussent la dégustation assez loin (on ne recrache pas ici), ce qui expliquerait pourquoi la police touristique escorte quelques cyclistes pour rentrer ;-)

jeudi 9 juin 2011

[Resultat jeu-concours] Haïku du Cactus

Voici le résultat tant attendu du Jeu-concours du Haïku. Tout d'abord merci à tous les participants, tous les haïkus ont très bien respecté le style (à savoir qu'ils ont souvent aucun sens :) ), et qu'ils étaient très drôle. Le choix n'a donc vraiment pas été facile !!

Alors toutes nos félicitations à Clement qui a fait un chouette haïku de bon français râleur. Tu as gagné un magnifique accroche-clefs en forme de lama et de cactus :) Chouette hein ?!?

mercredi 8 juin 2011

Córdoba

Notre séjour en Argentine approche de sa fin et nous redescendons progressivement le long de la cordillère des Andes pour atteindre le niveau de Santiago.

Cette nouvelle étape, à Córdoba, est bien différente de la précédente : pas de cactus, pas de désert, nous voilà revenus dans une ville universitaire !

Córdoba Córdoba Córdoba


Il n'y a pas des masses de choses à voir par ici, mais on trouve pas mal de places, d'églises.

Córdoba Córdoba Córdoba

Mais surtout il y a la "Manzana Jesuitica". Il y a une très bonne explication sur l'installation historique des jésuites dans cette zone sur cette page, mais si vous avez la flemme, voici le résumé :

  • Les jésuites sont venus créer des villes et civiliser un peu les indigènes.
  • Ils ont apporté des tonnes de livres scientifiques, théologiques etc.
  • Ils se sont finalement fait chasser comme des malpropres.

Au final, dans la visite de la Manzana on peut voir énormément de (très) vieux livres et le guide nous explique (en parlant beaucoup trop rapidement) l'université qui a été créée à l'époque. Elle possède sa propre église, ma foi ultra jolie ! Et on voit aussi la salle de soutenance des anciens thésards. Ca devait être ultra stressant, car ils faisaient leur exposé devant tous les docteurs et la doyenne, et le responsable du thésard avait un autre rôle : prouver que le thésard n'était pas de sang impure, à savoir qu'il devait ni être natifs d'Amérique du sud, ni être métisse...

Manzana Jesuitica Manzana Jesuitica Manzana Jesuitica




Manzana Jesuitica

- page 1 de 5