Partons !

A propos de nous | Nos trajets sur @trip | Bon à savoir | Nous contacter

vendredi 15 mai 2015

Guernsey

Nous reprenons un court voyage pendant un week-end prolongé, mais cette fois-ci avec une nouvelle recrue, notre fils Maxime :)
C'est son premier voyage à l'étranger, à 1 an presque tout rond.

Maxime beau gosse Maxime baroude

Nous sommes venus en ferry avec notre voiture, attention conduite à gauche et rue étroite, y'a eu du serrage de fesses.

Nous logions dans un petit cottage bien sympathique, qui faisait resto, pratique pour faire dormir bébé pendant qu'on mange.

Nous avons fait de belles balades sur la côte (qui ressemble assez à la côte bretonne).

Maxime et Florent Bord de mer 1 Bord de mer 2

Bord de mer 3 Bord de mer 4 Maxime grimace

Nous avons fait des visites sympathiques :

Le Castle Cornet

Maxime sur le dos, nous avons battu le pavé, monté les marches, visité les musées qui racontent l'histoire de ce château difficile à prendre, les guerres, les incendies.

Fort 1 Maxime et Florent visitent le fort

Fort 2 Fort 3

La maison de Victor Hugo

Pas de photos pour cette visite. Cette maison a abrité Victor Hugo, elle a ensuite appartenu à ses petits-enfants qui en ont fait don à la mairie de Paris. Visite en français donc pour comprendre la vie de ce politicien, poète, philosophe, écrivain. Banni de France pour l'avoir trop ouvert lors du sacre de Napoléon 3, il est ensuite banni de Belgique parce que bon héberger des ressortissants français, ça le fait pas ; il est ensuite banni de Jersey pour l'avoir trop ouvert, et fini à Guernesey, achète une maison pour ne pas être banni à nouveau (le droit à la propriété vous interdit d'être banni). Très croyant, il n'aimait pas le clergé, car il était persuadé qu'il n'y en avait pas besoin puisque les poètes sont les intermédiaires entre Dieu et le peuple.
Les pièces étaient chargées, remplis de clins d'oeil, et de slogans cachés comme "Ego Hugo" (non il n'avait pas le melon, non non).
Il était passé maître de la récup : table à manger faite à partir d'une porte ; lustre avec de vieilles bobines de fils en bois, etc...
Visite très intéressante, je la conseille fortement

The Little Chapel

Petite Chappelle toute en morceaux de céramique. Ça frise le kitsch.

Chapelle kitchouille Maxime et Camille dans la Chapelle kitchouille Chapelle kitchouille 2

Ancien hôpital nazi.

Il a été construit par les prisonniers faits par les allemands. Il n'a finalement servi que 3 semaines après le débarquement.

Petite déco nazie Lits d'hôpital Couloir d'hôpital

En fait ce qui est étonnant sur cette île, c'est le mélange entre l'ambiance anglo-saxone, quelques constructions celtes, et des restes de l'occupation allemande.

Allée couverte Tourelle allemande

vendredi 15 novembre 2013

La nourriture autrichienne

J'ai été très étonnée par la nourriture autrichienne. Je m'attendais à une nourriture pas top un peu à l'allemande, mais en fait j'ai beaucoup apprécié.
J'ai découvert notamment les Knodles, natures ou farcis, un régal en accompagnement d'une viande en sauce.
Il y a aussi la fameuse escalope viennoise (panée).
On n'oublie pas la délicieuse Sacher Törte : du chocolat bien moelleux et de la confiture.
Et pour finir de la bonne bière ! (bon j'étais enceinte, j'ai pas trop pu en profiter...)

Knodles farcis Sacher Törte

Francky bière Copains bière

jeudi 14 novembre 2013

Wien

Nous n'avons pas passé plus de 2 jours entiers à Wein (ou Vienne en français), mais c'est une ville agréable. J'avoue quand même avoir préféré le charme de Salzbourg.


Château de Schönbrunn

Nous n'avons bien sûr pas manqué le fabuleux château de Schönbrunn, le palais d'été de la famille royale (et notamment de la fameuse Sissi), depuis devenu une attraction touristique. Il n'est plus habité depuis la chute de la monarchie en 1918, fin de la première guerre mondiale.
Nous apprenons beaucoup de la vie sur place, on voit les belles décorations, l'explication de chaque pièce, etc... Une visite de château quoi.

Schönbrunn

Nous avons également profité du froid et des beaux jardins (ça doit être plus joli quand c'est fleuri), une bonne balade et un bon bol d'air frais.

Schönbrunn vu de loin oh mais c'est magnifique coeur

jardins de Schönbrunn Schönbrunn vu d'en haut

Nous avons acheté le billet combiné avec les appartements de Sissi qui sont en centre-ville. Après une trop longue découverte de toute la vaisselle de la famille royale - celle-ci offerte par la France ; celle-ci offerte par l'Allemagne ; la porcelaine, l'or, l'argenterie et j'en passe - nous accédons aux pièces de vie (et oui on a vu les toilettes dauphin de la princesse Sissi). C'est ici qu'on en apprend beaucoup sur Sissi. Et bien au final ça vie ne fait pas rêver du tout...
Sissi (son prénom est Elizabeth, née en 1837) s'est mariée à son cousin Franz Josef (oui comme le glacier), un amour mutuel, mais lui était censé se marier avec la soeur de Sissi, ça commence pas d'un bon pied pour les relations familiales. Mais très vite, cette passionnée de nature très timide n'a pas l'air d'aimer sa vie, et encore moins sa belle-mère l'archiduchesse Sophie qui était dans ses pattes tout le temps. Elle l'empêchait de voir ses 2 premières filles Sophie et Gisèle, lui mettant la pression pour avoir un fils, car c'est ce que font les dames de la royauté... Sympa l'ambiance....
Cela ne s'est pas arrangé quand Sissi a insisté pour emmener ses 2 filles ainées en voyage en Hongrie, contre l'avis de sa belle-mère, et malheureusement la fille ainée Sophie alors agée de 2 ans mourut des suites d'une maladie attrapée durant ce voyage. S'en suit un léger problème de culpabilisation...
Sissi donne enfin naissance à un fils, Rudolf, mais celui-ci se suicidera bien des années après, à l'age de 30 ans. Elle ne s'en remettra jamais !
C'est finalement en 1898 qu'elle trouvera le soulagement de sa vie (c'est pas moi qui le dit, mais sa fille) lors de son assassinat à Genève par un anarchiste du nom de Luigi Lucheni qui voulait d'abord tuer le duc d'Orléans mais n'y étant pas arrivé, s'est dit qu'il fallait à tout prix qu'il tue une célébrité. Il a entendu que Sissi était en ville, c'était son opportunité, il l'a poignardée.

Enfin bref, une vie pas tellement conte de fées...

appartements de Sissi


Dans les rues de Vienne

Nous avons également pu visiter plusieurs églises, de beaux monuments, la cathédrale St-Étienne, manger une Sacher Törte dans le Sacher Café dans le quartier de l'opéra (moment traumatisant pour certains tant c'était prout prout. Sinon la Sacher Törte c'est un très bon gateau au chocolat avec de la confiture au milieu), le quartier des affaires, bref dans cette ville il y a quelque chose à voir à tous les coins de rues, on ne s'ennuie pas.

église cathédrale St-Étienne

église jésuite belle verrière beau batiment que je sais pas ce que c'est

beau batiment Sacher Törte

Nous avons également visité les tombes de la famille royale. C'était un peu le combat de la tombe la plus chargée, jusqu'à une restriction de budget :)

tombe 1 tombe 2 tombe 3

tombe boum boum

Fin de journée à la fête foraine du Prater dont la grande roue est le symbole de la ville. Ambiance "Bienvenue à Zombieland" sous la pluie et seuls dans les méandres des attractions...

chaise volante mais qui volent pas pour le moment grande roue il fait peur

réflexion grande roue bis

Tout ce serait bien passé si l'avant dernière nuit dans notre auberge, nous n'avions pas trouvé des punaises de lit dans le dortoir... Pour ma part j'en ai explosé 2, BS une.
Faut pas rigoler avec les punaises de lit car si t'en ramène une chez toi, ou juste des oeufs, bon courage pour t'en débarrasser. C'est alors qu'à 2h du matin, branle-bas de combat, on met toutes nos affaires à laver à 60°C pour tout tuer, il faut se laver les cheveux, et changer de chambre une fois qu'on est bien tous propres. Heureusement les gens de l'auberge étaient sympas et plutôt embêtés... Nous avons eu les machines à laver gratos, des verres offerts au bar, et le petit dej offert. Ca nous a bien pris la nuit et toute la matinée pour avoir le temps de tout laver...
BS et moi étions les 2 sur les lits en bas, les autres étant sur les lits superposés mais en haut. Le lendemain je me suis retrouvée avec 35 piqures, dont pas moins de 15 sur le visage. J'étais ravie... Pis surtout, pourquoi j'étais la seule à avoir était piquée ?? Comme pour l'Australie, je suis un bon indicateur de bestiole, je réagis tout de suite. Finalement BS aura aussi pris cher, mais cela n'apparaitra qu'une semaine plus tard de retour en France, où il s'apercevra qu'il a au moins plus de 50 piqures (il a arrêté de compté).
C'est fou quand même : un an de tour du monde, et pas de pb de bestioles dans les lits (sauf en Australie dans mon sac de couchage), et c'est en Autriche, pays super clean qu'on a eu ce pb... Remarque les punaises de lit n'est pas signe de mauvaise hygiène, et n'est pas vecteur de maladie. C'est juste envahissant à mort, et surtout super urticant !! C'était une torture après de marcher avec 3 piqures sur les doigts de pied !!

mardi 12 novembre 2013

Environs de Salzburg

Nous avons passé une journée à visiter les environs de Salzburg. En fait ça s'est cantonné à 2 endroits :

  • les mines de sel Bad Dürrnberg
  • Le château de Hellbrunn

Mines de sel Bad Dürrnberg

Il faut le savoir, mais ce qui a fait la fortune de Salzburg, c'est son sel (comme son nom l'indique d'ailleurs). Il n'est cependant plus exploité depuis les année 1990's.
C'est sous la neige que nous arrivons, plutôt frigorifiés, et nous entamons la visite de la mine, c'est très ludique :

  • Enfilage de la tenue obligatoire, magnifique
  • Petit train dans le tunnel, assis les uns derrières les autres
  • tobogan (le même que ceux qu'empruntaient les mineurs)
  • bateau sous-terrain, sur une musique à la flute de pan, et aux éclairages multicolores, magnifique
  • passage de frontière : héhé je gagne un nouveau pays : l'Allemagne :D

arrivée sous la neige village sous la neige les tenues d'usage très saillantes

tchou tchou sel sur les parois un couloir prêt à craquer

passage de frontière Franny fait du tobogan Camille et Vivien font du tobogan

tobogan étang souterrain en bateau oui oui c'est kitch

C'était une visite plus ludique que culturelle, il faut l'avouer. On ne voit que très peu le sel et les manières de l'extraire, mais on en apprend un peu plus sur l'histoire de Salzburg, l'évêque qui a construit la cathédrale grâce à son maladroit de sous-fifre qui a mis le feu à l'ancienne cathédrale


Château de Hellbrunn (les burnes de l'enfer, haha, jeu de mot, haha...)


Nous sommes allé voir en bus le château de Hellbrunn non loin de Slazburg. Pas de bol, sur le site internet ils disent que c'est ouvert jusqu'en Novembre, au final il s'avère que c'est Octobre. Donc le château n'est pas visitable, et les jardins ne sont pas en eaux. Dommage, parait que c'est joli...
Mais nous avons pu faire un tour dans le parc, et voir les gens œuvrer à mettre en place le marché de Noël.

coin coin fontaine allé on fait la licorne (nan mais ça va pas !)

Chateau de Hellbrunn

dimanche 10 novembre 2013

Salzburg

Première étape de notre court voyage en Autriche : Salzburg

4ème ville du pays et classée au patrimoine mondial de l'Unesco, nous y avons passé seulement 2 jours. Dommage, c'est une ville sympa, très agréable, et les paysages alentours sont magnifiques avec les forêts aux couleurs d'automne sur fond de montagnes enneigées.

vue de Salzburg vue de Salzburg 2 les couleurs d'automne

on prend la pause ZorteK aussi campagne salzbourgeoise

montagnes enneigées

Nous avons commencé par visiter la forteresse Hohensalzburg, par le funiculaire (mode fainéants). Magnifiques vues sur les environs, et visite bien sympathique qui nous explique que la forteresse est plus ou moins restée en état depuis le 16ème siècle (ce qui est plutôt rare), et a toujours résisté aux attaques extérieures.

forteresse vue de loin forteresse

forterresse 2 une des pièces conservées forteresse

Salzburg est surtout connu pour être la ville de Mozart, celle qui l'a vu naitre, baptiser et grandir. Alors ici, tout est aux couleurs de Mozart, notamment les fameux chocolat fourrés de pâte d'amande appelés "les boules de Mozart".

Mozart et ses boules un magasin rien que pour les boules de Mozart

Visite incontournable de la maison de naissance de Mozart (pas de photos - 10€). Ça fait un petit quelque chose quand même quand on rentre dans la salle où sa mère a accouché. Le saviez-vous : Anna-Maria et Léopold (musicien) ont donné naissance à 7 enfants. Seulement 2 survécurent : Wolfgang et sa grande-sœur Maria Anna, elle aussi très bonne musicienne, mais vite effacée face aux talents de son petit frère.
La maison se trouve dans la rue principale de Salzbourg, la rue commerçante, et donc juste à côté du Spar...
D'ailleurs la ville étant classée, toutes les enseignes sont obligées de se mettre au diapason, ce qui les rend plutôt bien travaillées.

la rue commerçante de la ville McDo classe Zara classe

Mais ce qu'il y a de sympa à Salzbourg, c'est surtout de se balader dans la vieille ville. J'ai beaucoup aimé cette ville, plus que Vienne, c'est plus authentique, plus agréable surtout grâce au peu de circulation dans le centre-ville.

jardins Mirabelle pont des lovers immeubles typiques

Cathédrale un magasin original vue des toits de la ville

une place classieuse Salzburg s'éclaire

vendredi 16 août 2013

Harry Potter 4 3v3R

Grâce à mes supers potes, j'ai eu pour mes 30 ans un billet pour aller visiter les studios Harry Potter à Londres !! J'ai donc profité du week-end prolongé du 15 Aout pour y aller.

Les studios sont à 2h de bus du centre-ville de Londres (sympa le bus). Le seul hic je pense de ne pas y aller par soi-même, c'est que les horaires de bus sont imposés, donc on a un temps limité sur place (un peu plus de 3h). C'est juste, j'aurais pu y rester au moins 5h !
Allé je vous fait la visite.

IMG_2521__Large_.JPG

On rentre par le hall, où ils ont affichés des énormes portraits des personnages principaux. C'est également là que se trouve la boutique, le café, les audio guides (4.95£) et le vestiaire (gratos).
Passage rapide devant le placard sous l'escalier, la première chambre de Harry chez les Dudley, et on entre dans une salle où on nous donne quelques explications, puis une autre salle avec des sièges pour regarder un récapitulatif des 8 films. La magie commence maintenant, car à la fin, on voit les 3 acteurs partir par la porte de la Grande Salle de Poudlard ; l'écran se lève ; et on est face à cette même porte, mais en vrai !!! Émotion garantie.

IMG_2540__Large_.JPG IMG_2541__Large_.JPG

IMG_0245.JPG IMG_2544__Large_.JPG

Donc on passe cette porte gigantesque pour arriver dans la Grande Salle, énorme (même si c'est plus petit que ce que je pensais). On peut y voir les grandes tablées, et les costumes des différentes maisons : Pouffesouffle (Hufflepuff), maison de Cédric Digory par exemple, mais si vous savez, Robert Pattinson, celui qui jouera après dans Twilight.

IMG_2554__Large_.JPG IMG_2555__Large_.JPG

Serdaigle (Ravenclaw), maison de Cho Chang par exemple, celle qui sort avec Harry dans le 5.

IMG_2552__Large_.JPG IMG_2553__Large_.JPG

Serpentard (Slytherin), maison de Drago Malefoy, maison des méchants quoi.

IMG_2557__Large_.JPG IMG_2558__Large_.JPG

Gryffondor (Gryffondor), la fameuse maison de Harry, Ron et Hermione (entre autres).

IMG_2559__Large_.JPG IMG_2560__Large_.JPG IMG_2561__Large_.JPG

On peut voir également les costumes des professeurs :

IMG_2566__Large_.JPG IMG_0276.JPG IMG_2567__Large_.JPG

IMG_2569__Large_.JPG IMG_2568__Large_.JPG IMG_2570__Large_.JPG

IMG_2574__Large_.JPG IMG_2549__Large_.JPG IMG_2551__Large_.JPG

Nous passons ensuite dans le hangar principal qui abrite tout plein de plateaux de tournages, et des explications sur les effets spéciaux, les costumes, les décors. Hyper intéressant ! Par exemple le costume de Harry pour le combat final : 5 tenues différentes selon la crasse et les déchirures qu'il a accumulé sur ses vêtements. Ou encore les anecdotes de Michael Gambon (Dumbledore n°2) qui revenait après le déjeuner avec des spaghettis dans la barbe.

IMG_2584__Large_.JPG IMG_2588__Large_.JPG IMG_2589__Large_.JPG

HP4 : la fête de Noël : 3 mois pour décorer la salle : sculptures sur glace, sur chocolat, un travail titanesque.

IMG_2576__Large_.JPG IMG_2577__Large_.JPG

La salle commune de Gryffondor

IMG_2611__Large_.JPG IMG_2616__Large_.JPG IMG_2617__Large_.JPG

Le dortoir des garçons. Saviez-vous que les lits étaient faits pour des enfants de 11 ans, si biens que les acteurs grandissant, il leur fallait recroqueviller leurs jambes sous les draps pendant les prises ?

IMG_2593__Large_.JPG IMG_2594__Large_.JPG

La cabane d'Hagrid. Pour la plupart des scènes avec Hagrid, les accessoiristes faisaient tout en double : des objets bien plus gros pour quand c'était les autres acteurs qui intéragissaient avec, et des objets à taille plus petite pour quand c'était Hagrid qui les manipulaient.

IMG_2658__Large_.JPG IMG_2655__Large_.JPG

Le Grenier - la maison des Weasley : ici la vaisselle, le couteau, le fer à repasser et le tricot s'activent par le public

IMG_2674__Large_.JPG IMG_0495.JPG

Le bureau de Dumbledore. Saviez-vous qu'ils le démontaient pour en faire la tour d'astonomie ou encore la salle du professeur Rogue ? De plus, l'accessoire ayant couté le plus cher dans tous les HP était le téléscope de Dumbledore. Dans tous les films on ne le verra qu'en arrière-plan...

IMG_2622__Large_.JPG IMG_2629__Large_.JPG IMG_2631__Large_.JPG

IMG_2633__Large_.JPG IMG_0422.JPG

Le bureau de Dolorès Ombrage. Pour incruster les chats mouvants dans les assiettes, ils ont filmés des chats pendant des heures avant de les incruster sur des assiettes en fond vert.

IMG_2690__Large_.JPG IMG_2691__Large_.JPG IMG_2692__Large_.JPG

Le ministère de la magie ; Les mangemorts. Ralph Fiennes (Voldemort) au début ne souhaitait pas intégrer le projet. Mais le réalisateur lui a montré la scène déjà tournée sur la mort de Cédric, quand son père pleurt toutes les larmes de son corps, et du coup Ralph a accepté.

IMG_2688__Large_.JPG IMG_2680__Large_.JPG

On peut également s'essayer au miroir du Risèd (ça ne rend pas très bien en photo, dommage), à la voiture des Weasley, et au balai volant. Là on est devant un écran vert, des photos officielles sont prises, et bien sûr on peut aller les récupérer pour la modique somme de 12£. Je l'ai fait, mais la file d'attente pour récupérer les photos étant trop longue, je n'ai pas pu la récupérer.

IMG_2667__Large_.JPG IMG_2669__Large_.JPG

Les tableaux que l'on voit bouger sur les murs du collège, et bien ce sont pour la plupart des intermittents ayant travaillé sur le tournage, par exemple le réalisateur, sa femme, son chien, ses enfants, etc... Les personnages qui bougent sont bien sûrs incrustés sur fond vert, les autres, ce sont des tableaux peints pour le films (une quantité hallucinante, faits par une seule artiste).

IMG_0439.JPG

Vient ensuite la section des horreurs, à savoir les mannequins, les robots, etc... On peut y voir logiquement les mandragores, "The monster book of monsters" (le livre des créatures magiques), Aragog l'araignée géante qui fait peur à beaucoup de monde, les détraqueurs, les sirènes, Graup, etc...

IMG_2704__Large_.JPG IMG_2713__Large_.JPG IMG_2715__Large_.JPG

IMG_2719__Large_.JPG IMG_2718__Large_.JPG IMG_2716__Large_.JPG

On arrive ensuite dans les studios extérieurs. Là on peut goûter la fameuse Bièreaubeurre. Quelle idée d'avoir donné cette idée à des anglais !! Ca aurait pû être bon, mais c'est un massacre : du cidre immonde (enfin je suppose que c'est du cidre, sans alcool bien sûr), et une épaisse couche de crème au beurre... On peut dire que c'est râté, dommage, fallait pas laisser faire les anglais...
On voit ici le Magicobus (il est violet ! Pas rouge, violet !), le 4 privet Drive, la maison des parents de Harry, et le pont de Poudlard (elle est pas géniale cette photo ?).

IMG_0556_redim.jpg IMG_0561.JPG IMG_2693__Large_.JPG

Retour à l'intérieur pour cette fois les 2 attractions phare : Le chemin de traverse : on reconait Ollivander's, Gringotts, et le magasin des frères Weasley. Ce décor, c'est juste les devantures. A l'intérieur, il n'y a rien, c'était fait sur un autre set des studios.

IMG_2723__Large_.JPG IMG_2725__Large_.JPG IMG_2730__Large_.JPG

IMG_2732__Large_.JPG IMG_2738__Large_.JPG

Et comment finir en beauté ? La maquette du château de Poudlard. 3mois et 40 personnes pour fournir ce travail exceptionnel. C'est grâce à cette maquette que les plans en "survol" au-dessus de Poudlard ont été filmés, puis les acteurs rajoutés ensuite par ordinateur.

IMG_2759__Large_.JPG

IMG_2771__Large_.JPG IMG_2772__Large_.JPG IMG_2778__Large_.JPG

Encore merci aux gentils copains qui nous ont offert ce beau voyage !

IMG_2783__Large_.JPG

Pour plus d'images, je vous invite à regarder la galerie, qui contient encore plus de photos, notamment tout plein d'accessoires.

jeudi 15 août 2013

Londres deuxième

Profitant de notre séjour pour aller voir les studios Harry Potter (post à venir), nous avons également visité un peu la ville, des endroits que nous n'avions pas fait la première fois.

j'ai donc commencé par visiter le musée "Imperial War Museum" sur Churchill et le bunker qui l'a abrité des mois pendant la seconde guerre mondiale. Hyper intéressant, très complet, mais il faudrait y passer des heures, temps que je n'avais pas.

Churchill Churchill prend la pose

Saviez-vous qu'il avait été fait prisonnier en Afrique du Sud, avant de s'échapper et de se réfugier dans une mine tenue par un anglais ? J'ai aussi appris qu'il avait perdu les élections de 1945 (juste après la guerre) ! Les gens globalement le trouvaient excellent en temps de guerre, mais pas trop en temps de paix, et ils trouvaient qu'il avait suffisamment rendu service au pays, qu'il était temps de se reposer.

faux toilettes Carte du monde Téléphones

Sur la carte, on pouvait encore voir tous les trous de punaises qui indiquaient la position en "temps réel" de tous les bateaux dans l'océan Pacifique, point stratégique pendant la guerre, surtout les sous-marins allemands. Notez la porte des toilettes avec le verrou "occupied". En fait c'était un leurre, car c'était la salle avec le téléhpone crypté. Mais du coup personne n'y rentrait car c'était "occupé" (à part Churchill bien sûr).

La visite est agrémentée des anecdotes de ses secrétaires et autres personnes ayant travaillé dans le bunker. Ce personnage n'avait pas l'air facile à vivre... Mais c'est souvent le cas des grands Hommes non ?

Nous avons aussi déambulé dans le quartier de Notting Hill, ou plus exactement piétinné. On aurait dit que le monde entier s'était donné rendez-vous dans ce quartier aujourd'hui. Que dis-je, en fait ils se retrouvaient tous dans la même et unique rue : Portobello road. La rue du marché aux puces. Alors honnêtement, ça doit être chouette à faire, mais quand y'a personne. Parce que là c'est imbuvable. J'arrive quand même à jouer des coudes, et je trouve un sympathique sac à 10£ seulement.

Notting Hill marché aux puces Portobello road la foule de Notting Hill

Visite sympatoche également des Kensington Roof Gardens situés au 99 kensington high street. Dommage qu'on se soit pris la pluie, car c'est un petit coin de verdure assez inattendu sur les toits d'un immeuble, et qui abrite une colonie de petits poussins trop meugnons, ainsi que 3 ou 4 flamants roses ! Improbable.

Kensington roof garden (et Mag) flamants roses sur un toit tits canards sur un toit

flamants vus de près

ouvriers sous un pont Big Ben

jeudi 18 juillet 2013

Les papesses

Après l'avoir vu à Tokyo, Bilbao et Buenos Aires, je ne pouvais pas laisser passer l'occasion de voir l'araignée de Louise Bourgeois exposée au Palais des Papes d'Avignon.

Les papesses Profitant, comme chaque année, du festival d'Avignon, je suis allée faire un détour dans le palais pour voir la belle.
Je dois avouer que j'ai été un peu déçue :(
Il y avait bien l'araignée, mais réduite de moitié. Bon on peut toujours passer dessous, mais tout juste...

Araignée de Louise Bourgeois

Araignée de Louise Bourgeois Araignée de Louise Bourgeois vue d'en dessous

Du coup j'en ai profité pour visiter le palais, chose que je n'avais pas faite depuis bien longtemps.

Palais des papes

cour intérieure Palais des papes carrelage chiadé

Et comment passer à côté de cette fabuleuse exposition "les papesses" qui honorait les femmes artistes. Sans commentaire... Moi et l'art contemporain on est pas très copain.

c'est rose c'est plumé comprends pô c'est un bout de cheval Camille Claudel des matelas empilés étendard à linge

vendredi 10 mai 2013

Anecdotes turques

La Turquie est un pays où la vie semble couler comme un long fleuve tranquille. Mais son Histoire n'en a pas toujours été ainsi, et le futur éspérons-le restera paisible (pas facile vu les pays frontaliers et les conflits endormis qui pourraient se réveiller). Voici quelques anecdotes notées au fil de notre visite :

  • 2.23 lires turques ~= 1€
  • il y a plus d'habitants à Istanbul qu'à Paris et sa région réunis ! Autant dire que la circulation stambouliote est un cauchemar.... Il y a bien un métro, mais il ne passe pas encore sous l'eau (Bosphore, Corne d'or).
  • amis végétariens, ce pays n'est pas fait pour vous ! Ils mangent beaucoup de viande, surtout beaucoup de mouton (viande forte, certains dirons que ça sent les aisselles)... Bien sûr il y a des Kebap à tous les coins de rues.
  • nous avons trouvé la variété de cuisine moins importante qu'en Grèce. Ici : viande, concombre, tomates, olives en majorité. A noter que la cuisine est parfois fort épicée (piments), mais aussi des épices douces comme le cumin, la poudre de grenade, et aussi menthe, coriandre. Le pays est aussi producteur de miel, ma foi très bon.
  • la conduite turque est plutôt de type "impatiente". On se fait klaxonner avant que le feu ne passe au vert pour démarrer plus tôt. En fait globalement, on se fait klaxonner pour un oui ou pour un non : "bonjour", "avance", "dégage", "attention j'arrive", etc...
  • les turques sont souvent très gentils ! Bon nombre de fois, on s'est vu offrir le thé (tchaï ou çai en turc), souvent de l'apple tea (délicieux), et aussi le fameux café turc, où il y a autant de marc que de café.
  • le pays est en majorité musulman, il ne faut donc pas oublier les boules Quiès si vous ne voulez pas être réveillé à 5h (voire 4h30 !) tous les matins
  • beaucoup de chats et chiens se baladent en liberté dans les villes. Les turcs aiment bien les nourrir.
  • les turcs adorent les enfants
  • l'écologie n'est pas leur priorité. Beaucoup de déchets dans les espaces verts (surtout après un barbec un dimanche après-midi), et il suffit de survoler Istanbul pour remarquer que la mer est parfois plus rouge que bleue à cause des délestages d'essence ! Avec 4500 bateaux qui passent par le détroit du Bosphore par jour, pour relier la mer Méditerrannée -> mer Marmara -> mer Noire, difficile de garder une eau limpide. Ils se font taper sur les doigts par Greenpeace.

mardi 7 mai 2013

La vieille Turquie

La Turquie étant située judicieusement sur la route principale de commerce entre l'Europe et l'Asie, elle a souvent été convoitée, et a donc subit beaucoup d'invasions : les grecs, les romains, les ottomans, les perses, et même les mongols sont arrivés jusque là !

Autant dire que du coup l'Histoire de la Turquie est riche, et nous ne pouvions pas passer à côté. En plus d'être le commencement de la fameuse route de la Soie, nous avons aussi pu visiter bon nombre de ruines, dont voici les principales :

Side : station balnéaire au Sud, cette ville nous a fait fuir à cause de son flot de touristes allemands, et donc son flot incessant des rabatteurs de restaurants parfois agressifs. Dommage car le principe de "la ville au milieu des ruines" est très sympa... Nous avons vu quand même un beau théâtre. Mais bon vite fait.

Théâtre de Side Side sa ville, ses ruines

Termessos : situé près de Fethiye, toujours sur la côte Sud, il est décrit comme "le Macchu Picchu de Turquie". Je vous laisse comparer avec le vrai... Mouais. Bon par contre ce petit côté Indiana Jones à la découverte de vestige nous a bien plu. Le site peu connu nous laisse une tranquillité indéniable, et le théâtre vaut vraiment le coup d’œil ! Ici l'écho sur les montagnes y est parfait.

Termessos, Macchu Picchu ? Nécropole de Termessos
Théâtre de Termessos Cédric essaie l'écho

Aphrodisias : petite perle planquée entre Pamukkale et Izmir, ces ruines sont dans un état de conservation étonnant ! Surtout le stade, j'en avais pas vu un pareillement conservé, même à Rome ! Il y a une agora à moitié engloutie, et un musée qui réunit une quantité impressionante de statues bien conservées découvertes sur site.

stade d'Aphrodisias stade d'Aphrodisias
Agora d'Aphrodisias Agora d'Aphrodisias statue d'Aphrodisias

Efes : (ou Éphèse en français). Site très visité tout près de la 3ème ville du pays Izmir. Nous avons eu de la chance, car il n'y avait pas grand monde, et le temps maussade nous a permis de ne pas mourir de chaud.
à noter sa magnifique bibliothèque Celsus, sa voie des Cyrettes, son Odéon, son magnifique Théâtre (nous avons même eu droit à un concert d'opéra chinois), et la non moins pompeuse "très sainte église de la très sainte, très honorée et éternelle Vierge Marie", où Marie aurait fini ses jours avant d'être rapatriée à Jérusalem

bibliothèque de Celsus Théâtre d'Efes très sainte église de la très sainte, très honorée et éternelle Vierge Marie

Nous ferons l'effort de repayer 7€/pers (nous sommes de vraies pompes à fric ici) pour visiter les maisons en terrasse, qui il faut le dire vaillent le peine. C'était les maisons des patriarques, les plus aisés, et sont encore en train d'être fouillées. Décorées avec pas moins de 22 types de marbre différents, c'est aujourd'hui le plus grand puzzle du monde qu'il faut reconstituer : 120000 pièces ! Je kiffe.
Les mosaïques ainsi que les peintures rénovées nous donne un bel aperçu des maisons riches de l'époque, on s'y croirait.

puzzle de marbre géant puzzle de marbre géant maisons en terrasse
maisons en terrasse maisons en terrasse

Une bien belle balade à l'intérieur d'Efes, où il faisait je pense bon vivre.

lundi 6 mai 2013

Les champs de coton

À Pamukkale, petite ville sur la route d'Izmir, nous nous arrêtons pour nous émerveiller devant la curiosité géologique de la ville.

Dans l'Antiquité, la ville de Hiérapolis était considérée comme un Dax de Turquie. L'eau qui y coulait avait des vertus thérapeutiques. St-Phillipe y aurait prêché la bonne parole, ça n'a pas trop plu à l'époque, il y a été crucifié...

Et c'est au bord de cette ancienne cité que ce sont formés des bassins de sédiments, impeccablement blancs. Lorsqu'ils sont remplis (d'eau, pas de touristes), ils peuvent prendre une teinte jaune/rouge/verte. Nous y étions pour le coucher du soleil, un moment magique, parmi les meilleurs que j'ai pu voir.

IMG_2090__Large_.JPG IMG_2108__Large_.JPG


IMG_2111__Large_.JPG IMG_2112__Large_.JPG


IMG_2136__Large_.JPG IMG_2146__Large_.JPG


IMG_2147__Large_.JPG IMG_2151__Large_.JPG

vendredi 3 mai 2013

La mongole fière en Cappadoce

IMG_1925__Large_.JPG (ce jeu de mot est une dédicace à Béné).
Je ne sais pas ce qui est le plus impressionnant : la vue en hauteur sur des paysages splendides, ou la multitude de montgolfières qui s'élèvent en même temps dans les airs. Je vous laisse apprécier par vous-même avec cette sélection de photos, et une galerie dédiée.

IMG_1861__Large_.JPG IMG_1900__Large_.JPG IMG_1916__Large_.JPG

IMG_1915__Large_.JPG IMG_1950__Large_.JPG IMG_1981__Large_.JPG

jeudi 2 mai 2013

Les paysages cappadociens

Notre voiture

C'est au volant de notre bolide de kéké que nous avons pu rejoindre les points d'intérêt de la Cappadoce, et notamment faire de superbes randonnées. Malgré mon goût prononcé pour se type d'activité, on ne pouvait pas rater l'occasion de marcher au milieu des canyons cappadocien.

Nous avons fait les castors de l'extrême en traversant des ruisseaux, bravant la roche friable, et subissant tous les jours le soleil au zénith (quoi qu'on fasse, on n'est jamais prêts avant 11h...).

C'est au cours de ces marches que nous avons pu voir des paysages à couper le souffle.

Road trip au sud d'Ürgüp :

On s'arrête au gré de nos envies, et on tombe sur des petits bijoux.

Au sud de Ürgüp Au sud de Ürgüp

 

Vallée Zemi :

Balade censée faire 5kms au départ, elle en fera finalement 10 (je soupçonne Cédric de nous mentir pour motiver les troupes), nous sommes hautement récompensés avec un panorama de folie avant de bifurquer sur un paysage étonnant.

Vallée de Zemi Vallée de Zemi Vallée de Zemi

 

Le paysage étonnant :

C'est l'attraction principale de Göreme :

Cheminées de fées

... Les "cheminées de fées".

Sérieusement.

Quelqu'un a vraiment dû se creuser la tête pour trouver cette appellation tordue aux curiosités géologiques qu'on trouve ici :

Cheminées de fées Cheminées de fées

 

... alors qu'il est parfaitement clair qu'elles ressemblent à des champignons. De loin, vous comprendrez un peu mieux comment elles se sont formées :

Cheminées de fées

La partie supérieure vient en fait d'une strate géologique plus solide, qui a résisté par endroits à l'érosion et a ensuite protégé le cylindre sur laquelle elle est posée. Et voilà !

Ville souterraine de Derinkuyu :

Cette ville, qui pouvait abriter 10.000 personnes, constitue un immense labyrinthe de galeries et de pièces (dont une église) creusées directement dans la roche !

Ville souterraine de Derinkuyu Ville souterraine de Derinkuyu Ville souterraine de Derinkuyu

 

Et pour terminer, on découvre les plus beaux paysages de Cappadoce lorsque le soleil couchant vient donner un teint de miel aux roches tandis que le ciel devient orageux à cause de la chaleur qui règne ici :

Coucher de soleil en Cappadoce Coucher de soleil en Cappadoce

Coucher de soleil en Cappadoce

[Post express] La Cappadoce, c'est trop glodyte !

Au moment où nous nous apprêtons à quitter la Cappadoce, voici quelques photos de l'un de ses éléments les plus remarquables : les habitations et églises troglodytes. La région est constituée de roche volcanique friable (le tuf), ce qui permet de creuser très facilement des pièces complètes dedans !

On trouve pas mal d'habitations autour de Göreme et Ürgup :

flo_1705__Large_.JPG

IMG_1451__Large_.JPG

IMG_1546__Large_.JPG

Mais aussi des pigeonniers, qui permettaient de récolter et de revendre le guano (excellent fertilisant !) :

IMG_1570__Large_.JPG

Et enfin, pas mal d'églises classiques (fresques, scènes de l'évangile) ou iconoclastes (motifs géométriques) perdues au milieu de nulle part. La plupart des fresques date du IXe au XIe siècle, c'est assez incroyable de les retrouver dans cet état de conservation.

flo_1713__Large_.JPG

flo_1715__Large_.JPG

IMG_1800__Large_.JPG

IMG_1583__Large_.JPG

Certains monastères étaient du coup accrochés à la montagne, avec par exemple ici une salle de réfectoire :

flo_1729__Large_.JPG

[Post express] Ya du hummus sur la ligne ADSL...

Nous poursuivons notre route sur la côte sud-ouest de la Turquie mais impossible de faire un post correct tellement la connexion internet rame dans notre auberge !

Pour patienter, voici l'énigme du jour : quel sport (extrême !) Camille et Fanny ont-ils bien pu expérimenter en Cappadoce ?

mercredi 1 mai 2013

Le grand bazar d'Istanbul

Evidemment, une visite d'Istanbul ne serait pas complète sans passer quelques heures dans le grand bazar !

Contrairement à ce que je pensais, on y trouve surtout de la maroquinerie, des contrefaçons de vêtements, des bijoux et surtout un grand nombre d'échoppes de souvenirs.

Grand bazar, Turquie Grand bazar, Turquie Grand bazar, Turquie

Grand bazar, Turquie Grand bazar, Turquie

On reconnait l'âge du bâtiment en regardant l'étât de la voûte :

Grand bazar, Turquie Grand bazar, Turquie Grand bazar, Turquie

Sans transition, parlons d'un sujet grave : le manque de desserts en Turquie. Les restaurants proposent assez peu de desserts : souvent des assiettes de fruits, du yogurt au miel, du riz au lait, ou encore du baklava (déconseillé aux diabétiques). De manière générale, les pâtisseries tournent toujours autour du miel, sucre, et des diverses noix.

Pâtisserie turque Baklava

 

 

Les Turcs boivent énormément de thé en journée : soit du thé noir, soit du thé à la pomme (qui s'apparente plutôt à une infusion). Ils en offrent avec plaisir aux touristes de passage :-)

Au niveau café, il faut se contenter de Nescafé au petit déjeuner. Au restaurant, on peut tenter un café turc, qui est assez bon et contient pas mal de marc. En revanche le café filtre, fait avec les mêmes grains, est assez imbuvable : je déconseille !

Café turc

lundi 29 avril 2013

Les "nouveaux quartiers"

Aujourd'hui visite de ce que l'on appelle les nouveaux quartiers, et pourtant il y a une tour qui date de 1348.

Beyoglu qui contient le quartier Galata (sa tour, son pont, son équipe de foot bien connue) et la place Taksim, est le quartier "européen" situé sur la Corne d'or. On y trouve beaucoup de passages très bien entretenus, parfois anciennement russes, ou parfois grecques, français, etc... C'est notamment ici que la toute première ambassade française à l'étranger s'est établie.

Quartier de Beyoglu Quartier de Beyoglu Quartier de Beyoglu

.

Quartier de Beyoglu Quartier de Beyoglu Quartier de Beyoglu

Le pont de Galata est flottant, fait passer le tramway et peut s'ouvrir pour laisser passer les gros bateaux. Mais les rabatteurs des restaurants nous ont fait fuir. Cela dit, il y a une belle vue sur les mosquées environnantes, notamment celle de Souleman que l'on voit de loin.

Le bazar égyptien est plutôt tourné vers le textile, et les devantures des merceries m'impressionnent !

Bazar égyptien Bazar égyptien

 

Bazar égyptien Bazar égyptien Bazar égyptien

Nous finissons par une immanquable croisière sur le Bosphore. Actuellement il voit passer plus de 4500 navires par jour, qui vont de la mer Noire à la Méditerranée. C'est énorme.

Nous pouvons ainsi admirer les belles résidences de bord de mer, et au retour le coucher du soleil sur les nombreuses mosquées de la ville. Magnifique. Cette fois coup de bol, pas de musique en flûte de pan sur du Titanic (cf post croisière Danube).

Croisière sur le Bosphor Croisière sur le Bosphor Croisière sur le Bosphor

 

Croisière sur le Bosphor Croisière sur le Bosphor Croisière sur le Bosphor

Croisière sur le Bosphor

... et devinez sur qui le caca de mouette est tombé !

dimanche 28 avril 2013

Les grands classiques

Journée FULL visite avec dans l'ordre :

  • Musée Sainte-Sophie
  • Palais de Topkapi (à prononcer Topkapeu)
  • Mosquée Bleue

Lorsqu'on est arrivés hier, on trouvait Istanbul très agréable. C'était sans compter la horde de touriste qui débarque en journée ! La file d'attente interminable à la Mosquée bleue nous fait passer notre chemin pour aller visiter le musée Sainte-Sophie.

Musée Sainte-Sophie

Ancienne basilique détruite par 2 fois (incendie+tremblement de terre), elle fut transformée en mosquée, et enfin transformée en musée par Atatürk.

Musée Sainte-Sophie

L'intérieur est juste grandiose ! Une magnifique coupole, des lustres qui paraissent flotter, des mosaïques minutieuses, et des versés du Coran en or sur fond noir font de l'ancienne nef un joyau stambouliote.

Musée Sainte-SophieMusée Sainte-SophieMusée Sainte-Sophie

A l'étage, on peut de près les mosaïques, notamment celles de la reine Zoé qui faisait changer la mosaïque de ses maris chaque fois (3) qu'elle en changeait.

Palais Topkapı

À 2 pas de Sainte-Sophie, nous enchaînons avec le palais. BS brave le soleil pour nous acheter les tickets, ici aussi il y a foule !

On commence par visiter le Harem (ticket supplémentaire). Là où vivaient les dizaines de concubines ainsi que la mère du Sultan qui les surveillaient. Elles n'avaient pas le droit de sortir, et étaient gardées par les eunuques. Très belles cours et pièces carrelées.

HaremHaremHarem

Puis nous visitons le palais, bcp de salles magnifiques carrelées et peintes, avec parfois de la mosaïque,des trônes et des cheminées (identique à celles du palais des papes d'Avignon !).

Palais de TopkapiPalais de Topkapi

Les jardins sont aussi sympa ombragés, à noter le jardin aux tulipes.

Jardin aux tulipes

On finit en beauté avec la salle aux trésors, qui rassemble une chouette collection de pierres précieuses comme j'en ai jamais vu : émeraude, saphir, perles, or, et surtout en forme de poire un diamant de 86 carats !

Mosquée Bleue

Mosquée bleueMosquée bleue

Nous finissons cette journée éreintante par la fameuse mosquée bleue, symbole d'Istanbul. À cette heure-ci il y a vachement moins de monde. Tenue correcte exigée (pas de short, cheveux couverts pour les filles). Nous enlevons nos chaussures, et entrons dans la salle principale qui sert encore de salle de prière, il faut respecter les prieurs. Après avoir vu Ste-Sophie, difficile de rivaliser. Autant l'extérieur de la mosquée est la plus belle (6 minarets révèle d'une mosquée exceptionnelle, si bien que lors de sa construction le sultan dû en offrir un 7ème à La Mecque pour ne pas qu'ils soient jaloux), autant l'intérieur est plutôt décevant (et ça pu des pieds). La mosquée bleue doit son nom à ses décorations en carrelage bleu.

Fin de journée sur une terrasse de restaurant avec vue magnifique sur la mosquée bleue (du moins pour une moitié de table), on apercevra même une météorite. Bref superbe journée !

IstanbulIstanbul

samedi 27 avril 2013

Arrivée à Istanbul

C'est après 2 mini vols Swissair et du bon chocolat, un métro bondé où un gars laisse balader ses mains, un détour inutile vers l'hôtel, et le stress de la réservation  manquée que nous posons enfin nos gros sacs dans une chambre minuscule de l'hôtel Pacha.

Fin de journée au bas de la  belle Mosquée Bleue que je rêvais de voir depuis longtemps. Émotion !

Mosquée bleue Mosquée bleue intérieur de la Mosquée Bleue

Bien sûr la traditionnelle bière de bienvenue, mezze (yeah je retrouve les feuilles de vigne) et boulettes de moutons au cumin.

Bière turque kefta

lundi 1 avril 2013

Pâques à Ouessant

Nous partons pour 3 jours avec Camille découvrir l'île d'Ouessant, île la plus à l'ouest de la France métropolitaine.

maison typique

Nous sommes accueillis sous un beau soleil, nous avons beaucoup de chance puisque ce matin il neigeait à Rennes ! Nous posons nos affaires à l'hôtel, et partons faire le tour de la pointe Sud-Ouest appelée Porz Doun, une balade de 10 kms. Il ne pleut pas, le soleil commence à se coucher, et les côtes sont très jolies, c'est là que je lance pour la première et sûrement dernière fois 'ça fait du bien de marcher' !

pointe sud ouest pointe sud ouest phare au loin

Le soir, crêperie typique à la façade qui s'écroule vers l'intérieur. Nous goûtons la spécialité du coin, la Silzig, saucisse fumée à la motte. Très bon ! Ça a le goût de la tourbe du whisky.

Le lendemain, nous nous réveillons doucement, préparons le pique-nique du midi, et partons pour faire le tour de la pointe Nord-Ouest appelée Pern. Nous partons sous un ciel dégagé mais il y a beaucoup de vent ! Alors c'est bonnet et gants, et capuche par-dessus. On aperçoit au loin le phare du Creac'h que je trouve très photogénique. Vous arrivons ensuite à la pointé la plus à l'ouest, et c'est sur cette côte escarpée avec vue sur les phares que nous faisons la pause déjeuner. Le temps se gâte et je me demande si on va pas se prendre la pluie. Nous finissons la balade par la route goudronnée.

il fait beau ! tout à l'ouest

biquettes Phare

Une bière pour étancher la soif en fin d'aprem, avec vue sur la mer et le soleil couchant. Les mecs partent pour encore 4kms de balade vers le Nord, mais je préfère me reposer.

Le soir, énorme plateau de fruits de mer, délicieux mais un poil trop copieux, à la limite de l'indigestion.

Nous repartons vers Le Conquet le lundi matin. C'était un chouette week-end brerton, tranquille, et nous avons eu de la chance sur le temps !

- page 1 de 86